NOUVELLES
20/06/2012 07:47 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

Travis Baumgartner, l'homme accusé d'avoir tué des gardes de sécurité en Alberta, comparaîtra jeudi

AP

EDMONTON - Travis Baumgartner, un homme de 21 ans accusé d'avoir tué trois gardes et d'en avoir blessé un quatrème lors du cambriolage d'un camion blindé, doit se présenter en cour jeudi, à Edmonton, où il sera accusé de meurtre prémédité et de tentative de meurtre.

La police d'Edmonton a confirmé que le jeune homme était escorté vers l'Alberta en provenance de la Colombie-Britannique, mercredi, après y avoir été détenu à la suite de son arrestation à la frontière américaine.

Le suspect sera également accusé de quatre chefs de vol à main armée.

Les autorités ont tout d'abord refusé de confirmer que M. Baumgartner était revenu à Edmonton lorsqu'un avion de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a atterri à l'aéroport peu après 14h, heure locale. Trois voitures de police, dont une aux vitres teintées, ont ensuite été vues alors qu'elles quittaient l'endroit.

L'homme a été arrêté à un poste-frontière américain près d'Abbotsford, en Colombie-Britannique. Il transportait 330 000 $ dans un sac à dos.

La police soutient que M. Baumgartner était l'un des cinq gardes de sécurité travaillant pour G4S Canada qui remplissaient un guichet automatique à l'Université de l'Alberta tout juste après minuit, vendredi, lorsque des coups de feu ont retenti.

Eddie Rejano, Michelle Shegelski et Brian Ilesic ont tous trois été tués par balle devant un bâtiment universitaire faisant aussi office de résidence.

Le quatrième garde, Matthew Schuman, a brièvement repris conscience la fin de semaine dernière. Son état demeure critique; il aurait été blessé à la tête.

Le jour de la fusillade, la police a tout d'abord nommé M. Baumgartner comme personne d'intérêt, avant de le classer comme suspect quelques heures plus tard lorsque la police a émis des mandats pour son arrestation.