NOUVELLES
20/06/2012 06:25 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

Premier jour de l'été et première canicule sur la côte est des Etats-Unis

Des températures caniculaires, qui devraient encore augmenter jeudi, ont salué le premier jour de l'été sur la côte est des Etats-Unis, avec son cortège de conseils aux personnes âgées et d'ouvertures de "centres de rafraîchissement".

La météo nationale a enregistré des températures allant de 35 à 37 degrés pour la côte qui s'étire de la frontière canadienne au sud de Washington, alors que les 38° pourraient être dépassés jeudi à New York, Philadelphie et Washington.

Un record de température pour un 20 juin, en 59 ans, a été battu à Newark près de New York où il a fait 37 degrés, selon les services météo.

Ces températures extrêmes, rendues encore plus pénibles en raison d'un fort taux d'humidité, devraient durer jusqu'à jeudi soir.

La plus grande partie du pays devrait enregistrer des températures au-dessus des normales saisonnières pendant tout l'été, selon la météo.

A New York, la mairie a annoncé l'installation temporaire de 455 centres de "rafraîchissement". Des pièces climatisées ont été mises à disposition, notamment dans les bibliothèques, les centres pour personnes âgées et autres lieux communautaires.

"Les deux jours qui viennent seront très chauds, et probablement très pénibles", a expliqué le maire Michael Bloomberg. "Pour de nombreux New-Yorkais, cela peut être aussi très dangereux", a-t-il ajouté dans un communiqué, en demandant aux habitants de "prendre toutes les précautions pour se protéger de la chaleur ainsi que leur famille".

Comme de nombreux responsables de municipalités ou d'Etats de la région, le maire de New York a demandé à chacun de rester si possible dans des endroits climatisés, de boire de l'eau et de faire attention aux voisins âgés ou malades.

A Washington, fait exceptionnel, les responsables du métro ont permis aux usagers de "boire de l'eau en raison de la chaleur" dans les rames où toute consommation de liquides ou d'aliments est d'ordinaire strictement interdite.

Un site d'informations sur le Delaware (est), delawareonline.com, a montré des images de files d'attentes devant les piscines de l'Etat. Sur un autre site, un certain "Ken", dans le New Jersey, a annoncé "attendre avec impatience l'automne et l'hiver".

Une vingtaine de personnes étaient mortes après une vague de chaleur en juillet l'an dernier. Lors d'une année moyenne, la chaleur tue plus que les ouragans, tornades et inondations réunies, rappelle la météo américaine.

ff-bd/lor

PLUS:afp