NOUVELLES

L'imam de la Zitouna prêchera vendredi et nie avoir lancé des appels au meurtre

20/06/2012 09:48 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

L'imam de la mosquée Zitouna située dans le centre de la médina de Tunis, Houcine Laâbidi, a assuré à l'AFP qu'il ferait le prêche de la prière hebdomadaire vendredi, malgré les accusations d'avoir appelé au meurtre d'artistes portées par un conseiller du ministre des Affaires religieuses.

"C'est moi qui vais faire le prêche", a déclaré Houcine Laâbidi dans un entretien mardi à l'AFP dans son bureau au sein de la mosquée Zitouna.

"Si le ministère des Affaires religieuses envoie un nouvel imam, il sera renvoyé tout de suite", a-t-il ajouté, "car la mosquée Zitouna est une propriété privée. Le ministère des Affaires religieuses n'a rien à faire ici", a-t-il déclaré, affirmant que la mosquée Zitouna et ses antennes régionales bénéficiaient d'une autonomie, les autres mosquées demeurant sous la coupe du ministère de tutelle.

L'imam de la plus ancienne mosquée de Tunis a également affirmé que Nourredine El Khadhemi, le ministre des Affaires religieuses, l'avait appelé pour s'excuser après les accusations lancées par un de ses conseillers.

Vendredi, Ali Lafi, conseiller politique du ministre, avait annoncé à l'AFP que M. Laâbidi "ne prêcherait plus jamais à la mosquée Zitouna" en raison des "appels au meurtre" visant les "artistes mécréants".

Dans une vidéo postée lundi soir sur internet par l'Instance scientifique de la mosquée Zitouna et que l'AFP a pu visionner, l'imam Laâbidi traite les artistes de "mécréants" et affirme que la charia prévoit que ces derniers soient tués et "leur sang versé". Il ajoute cependant qu'il appartient au seul gouvernement de faire appliquer la loi et appelle les salafistes à ne "pas tomber dans le piège de la violence".

"Je suis un exégète, j'explique ce qui est prévu dans le Coran", a martelé M. Laâbidi, répétant que "seuls le président de la République ou un magistrat pouvaient prendre des décisions de justice et les appliquer."

mh/cf/aub

PLUS:afp