NOUVELLES

L'ex-premier ministre roumain Adrian Nastase a tenté de se suicider

20/06/2012 07:07 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

BUCAREST, Roumanie - L'ancien premier ministre roumain Adrian Nastase a tenté de se suicider mercredi, quelques heures après qu'un tribunal eut annoncé le maintien de sa condamnation à deux ans de prison pour corruption, a annoncé le premier ministre actuel, Victor Ponta.

Le premier ministre Ponta, un proche allié de M. Nastase, lui a rendu visite à l'hôpital et a indiqué que son état était «sous contrôle».

Il n'a pas voulu donner de détails sur les blessures de l'ancien premier ministre, mais des médias roumains affirment qu'il s'est tiré une balle dans le cou quand la police est arrivée chez lui pour l'arrêter.

Des images diffusées par la chaîne Antena 3 ont montré M. Nastase sur une civière lors de son arrivée à l'hôpital mercredi soir.

La décision annoncée mercredi fait d'Adrian Nastase le premier dirigeant roumain à devoir purger une peine de prison depuis la chute du communisme, en 1989.

M. Nastase a fait appel du jugement rendu le 30 mars, lors duquel il avait été condamné à la prison pour avoir collecté des fonds illégalement pour sa campagne présidentielle, mais la haute cour ne lui a pas donné raison.

La décision de la cour est finale. Il s'agit d'une rare condamnation pour un ancien premier ministre en Europe.

Adrian Nastase a toujours affirmé qu'il s'agissait d'un procès politique. Il a indiqué son intention de porter sa cause devant la Cour européenne des droits de l'homme. Samedi, il avait affirmé que sa peine était injuste et que son long procès, qui a duré huit ans, était une peine de prison en soi.

M. Nastase, qui aura 62 ans vendredi, a été premier ministre de 2000 à 2004. Il a aussi été ministre des Affaires étrangères de 1990 à 1992.

PLUS:pc