NOUVELLES

Le pétrole ouvre en baisse à New York, attentiste avant la Fed

20/06/2012 09:31 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

Les prix du pétrole ont ouvert en repli mercredi à New York dans un marché attentiste avant les conclusions d'une réunion de la banque centrale américaine (Fed), et la diffusion des chiffres des stocks aux Etats-Unis.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet, dont c'est le dernier jour de cotation, cédait 46 cents par rapport à mardi, à 83,57 dollars le baril.

Le marché est "juste complètement suspendu" aux conclusions du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), dont le communiqué est attendu à 16H30 GMT, a indiqué John Kilduff, analyste d'Again Capital.

Les opérateurs espèrent fortement que la Réserve fédérale va annoncer des mesures d'assouplissement monétaire afin de soutenir la demande qui semble observer une pause après la reprise du début d'année.

"Avec des données économiques qui montrent des signes de faiblesse aux Etats-Unis, les bouleversements en Europe et l'Opep qui continue à pomper dans un marché mondial excédentaire, la seule chose (qui puisse) porter ce marché est l'espoir suscité par ce qu'une mesure de relance pourrait apporter", a résumé Phil Flynn, de Price Future Group.

De telles mesures, destinées à soutenir l'activité et prenant notamment la forme d'injections de liquidités dans l'économie, ont pour effet de stimuler les investissements dans les matières premières, mais également de diluer la valeur du dollar.

Cet affaiblissement du billet vert est de nature à rendre plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

De manière générale, "il n'y a pas beaucoup de développements qui pèsent" sur le marché, a noté M. Kilduff.

En particulier, l'actualité sur le front européen se calmait. "C'est relativement calme en zone euro alors que les Grecs forment leur gouvernement", a-t-il dit.

Enfin, les opérateurs avaient peu d'attentes pour le relevé hebdomadaire des stocks de pétrole aux Etats-Unis. Les estimations publiées par la fédération professionnelle API se sont avérées décevantes, faisant état d'un recul limité, de 500.000 barils, des stocks de brut sur la semaine achevée le 15 juin, et d'une hausse de 1,07 million de barils des réserves d'essence.

sab/ved/eg

PLUS:afp