NOUVELLES

La Fed prolonge son programme «Twist» pour faire reculer les taux à long terme

20/06/2012 02:22 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - La Réserve fédérale des États-Unis a annoncé mercredi qu'elle prolongerait son programme visant à faire reculer les taux d'intérêt à long terme pour encourager l'emprunt et les dépenses.

La Fed a noté que l'embauche s'était affaiblie et que l'économie américaine avait besoin d'un meilleur appui. Elle a réitéré son intention de laisser les taux à court terme à leur creux record au moins jusqu'à la fin 2014. Et elle a indiqué qu'elle était prête à annoncer d'autres mesures si l'économie devait se détériorer davantage.

La Fed a annoncé ces mesures dans une déclaration suivant sa rencontre de deux jours.

Les cours des actions ont reculé à la suite de la divulgation de la déclaration de la Fed, ce qui laisse croire que les investisseurs sont déçus que la banque centrale n'en ait pas fait davantage.

Les rendements à long terme sur les billets du Trésor ont reculé, les courtiers misant que le fait que la Fed en achètera davantage dans le cadre du prolongement de son programme d'achat d'obligations. Le rendement des obligations de 30 ans a chuté à 2,73 pour cent, contre 2,78 pour cent avant la déclaration de la Fed. Les rendements obligataires diminuent lorsque la demande pour ces titres augmente.

La banque centrale poursuivra son programme «Opération Twist» jusqu'à la fin de l'année. La Fed a vendu 400 milliards $ US en billets du Trésor à court terme depuis septembre et en achetant des billets du Trésor à plus long terme. Elle vendra 267 milliards $ US en titres à court terme et rachètera des obligations à plus long terme jusqu'en décembre.

Mais la poursuite de l'Opération Twist pourrait avoir un impact limité. Les taux américains à long terme ont déjà atteint des creux record et les entreprises et consommateurs qui n'empruntent pas pourraient continuer de s'abstenir même si les taux reculaient un peu plus.

La déclaration de la Fed a été approuvée par un vote de 11 contre 1. Jeffrey Lacker, président de la Fed régionale de Richmond, a été le membre dissident du conseil pour une quatrième rencontre de suite. La déclaration précise qu'il s'est opposé au prolongement de l'Opération Twist.

L'économie américaine semble plus faible qu'elle ne l'était la dernière fois que la Fed s'est rencontrée, en avril. La croissance pour les trois premiers mois de l'année s'est avérée plus stagnante qu'on ne l'avait d'abord estimé.

La croissance de l'emploi ne s'est chiffrée, en moyenne, qu'à 73 000 en avril et en mai, après que le marché eut accueilli en moyenne 226 000 nouveaux employés par moi pendant les trois premiers mois de 2012.

Le nombre de personnes ayant demandé des prestations d'assurance-emploi a grimpé d'environ cinq pour cent ces six dernières semaines et les employeurs ont annoncé beaucoup moins d'ouvertures de postes en avril par rapport au mois précédent.

PLUS:pc