Huffpost Canada Quebec qc

Justin Trudeau serait le chef libéral potentiel le plus efficace pour emporter des élections

Publication: Mis à jour:
JUSTIN TRUDEAU LEADERSHIP LIBERAL
CP

OTTAWA - Un nouveau sondage suggère que les Canadiens voteraient pratiquement deux fois plus pour les libéraux si Justin Trudeau était à la tête de la formation politique, plutôt que s'il s'agissait de l'un des autres candidats potentiels moins connus au leadership du parti.

Le coup de sonde La Presse Canadienne Harris-Decima indique que 33 pour cent d'entre eux voteraient certainement ou probablement pour le Parti libéral du Canada (PLC) si celui-ci était dirigé par le député montréalais qui est aussi le fils aîné de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau. Il s'agit là d'un attrait beaucoup plus important que celui démontré pour neuf autres candidats potentiels, qui recueillent entre 10 et 18 pour cent d'intentions de vote.

Les résultats du sondage sont publiés quatre mois avant que la course ne soit officiellement lancée, et avant que quelque candidat que ce soit n'ait annoncé sa participation.

Le premier vice-président de Harris-Decima, Doug Anderson, estime que les avis sur les candidats possibles ne sont «aucunement coulés dans le béton», et pourraient changer de façon dramatique une fois la course véritablement lancée.

En conséquence, dit-il, ces résultats ne sont utiles que pour dresser une sorte de «grille de départ» de l'opinion publique, à partir de laquelle mesurer le progrès de la course.

Le sondage téléphonique, mené auprès de tout juste au-delà de 1000 répondants, s'est étendu du 14 au 18 juin, et est considéré fiable dans une marge de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Justin Trudeau avait tout d'abord annoncé qu'il ne serait pas candidat, mais la pression s'est accrue pour le faire changer d'idée depuis l'annonce surprise de Bob Rae, la semaine dernière, à l'effet qu'il ne tenterait pas de transformer son titre temporaire en poste permanent.

Jeune, télégénique et héritier d'une famille très connue, M. Trudeau est le libéral fédéral le plus connu au pays. Les résultats du sondage reflètent sans doute le fait que son nom soit connu, tout autant que ses qualités de leadership estimées.

Le coup de sonde a testé l'attirance initiale de neuf autres candidats potentiels, le député montréalais Marc Garneau se classant deuxième, loin derrière M. Trudeau. Dix-huit pour cent des répondants ont dit être certains ou tentés de voter libéral si le premier astronaute canadien prenait la tête du parti.

Un autre député montréalais, Denis Coderre, a récolté un score de 17 pour cent; l'ancien ministre fédéral John Manley et l'ancien député Gerard Kennedy recueillent 16 pour cent chacun; le député d'Ottawa David McGuinty se classe à 15 pour cent; le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, obtient 14 pour cent d'intention de vote; le député néo-brunswickois Dominic LeBlanc suit à 13 pour cent; suivi de l'ancienne députée Martha Hall Findlay à 12 pour cent, et du maire de Calgary Naheed Nenshi à 10 pour cent.

M. Manley a dit qu'il ne se présenterait pas, tandis que les candidatures de MM. Carney et Nenshi sont des voeux pieux de libéraux désespérés de trouver des candidats vedettes pour aider à faire retrouver son ancienne gloire au parti.

Les libéraux ont été réduits à un tiers parti lors des élections de 2011, surpassés pour la première fois par le Nouveau Parti démocratique. Michael Ignatieff a perdu son propre siège et a démissionné du poste de chef quasi immédiatement.

Le sondage suggère que M. Trudeau a le plus important potentiel de maintenir l'appui actuel des libéraux et d'attirer des partisans des autres partis. Malgré tout, 67 pour cent des répondants ont dit qu'ils ne voteraient sans doute pas pour le PLC, un total qui est monté à 82, voire 89 pour cent en fonction d'autres candidats potentiels à la chefferie.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les députés fédéraux les plus sexy
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Bon, ben, au tour de Justin Trudeau | Raymond Giroux | Chroniqueurs

Succession de Michael Ignatieff: Justin Trudeau ne dit pas non ...

Justin Trudeau serait le chef libéral le plus efficace pour l'emporter

Parti libéral : des Canadiens veulent Justin Trudeau

Course à la chefferie du PLC