NOUVELLES

Afghanistan: un attentat-suicide tue 21 personnes dont trois soldats américains

20/06/2012 05:31 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

KABOUL - Un kamikaze s'est fait exploser mercredi au point de contrôle d'un marché bondé dans l'est de l'Afghanistan, tuant 21 personnes, dont trois soldats américains. Il s'agit de la troisième attaque contre des soldats américains en une semaine.

L'attentat s'est produit dans la ville de Khost, près de la frontière pakistanaise, à environ 150 kilomètres au sud-est de Kaboul, la capitale afghane.

Le kamikaze est arrivé à pied dans une zone où se trouvaient des taxis et des échoppes remplies de clients et de vendeurs. Il a actionné ses explosifs en approchant des soldats afghans et américains qui montaient la garde à un poste de contrôle, selon un porte-parole du gouvernement provincial, Baryalai Wakman.

Trois soldats américains et leur interprète afghan ont été tués, selon les autorités américaines. Un convoi militaire qui se trouvait à proximité a répliqué à l'attaque, a indiqué le major Martyn Crighton, porte-parole des forces de l'OTAN en Afghanistan.

En plus de l'interprète, 17 autres Afghans ont péri dans l'attaque, d'après le bureau du président Hamid Karzaï. Deux des victimes étaient des policiers et les autres étaient des civils, selon M. Wakman. Au moins 32 autres personnes, tous des civils, ont aussi été blessées, a-t-il ajouté.

Dans la province de Logar, aussi dans l'est du pays, une bombe placée en bordure d'une route a tué trois femmes et quatre enfants qui circulaient dans une remorque tirée par un tracteur. Quatre hommes ont aussi été blessés dans l'explosion survenue en périphérie de la ville de Pul-i-Alam, selon le porte-parole du gouvernement provincial, Din Mohammad Darwesh.

PLUS:pc