NOUVELLES

Violences au Nigeria: l'UE appelle à punir les coupables

19/06/2012 05:15 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

L'Union européenne s'est déclarée mardi "consternée" par les récentes attaques d'églises dans le nord du Nigeria et a appelé les autorités à punir les coupables.

"Je suis consternée par les terribles attaques perpétrées contre des églises chrétiennes au Nigeria le 17 juin", a déclaré la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, dans un communiqué. "Je regrette aussi profondément que des représailles semblent avoir visé des membres de la communauté musulmane. Je condamne toutes ces violences", a-t-elle ajouté.

Des attentats ont visé dimanche trois églises dans la région de Kaduna (nord) et provoqué des représailles de chrétiens, faisant une cinquantaine de morts et 150 blessés. Le groupe islamiste Boko Haram, qui multiplie les attentats depuis la mi-2009, a revendiqué ces attaques.

"Il est important que les responsables (de ces attaques) soient jugés et qu'ils soient punis s'ils sont reconnus coupables", a indiqué Mme Ashton.

Soulignant que "la constitution du Nigeria garantit la liberté de pensée et de religion", la Haute représentante européenne affirme que l'UE "va renforcer ses efforts de coopération" pour aider les autorités nigérianes à lutter plus efficacement contre le terrorisme et à répondre aux problèmes sociaux et économiques dans le nord du pays.

jri/aje/sba

PLUS:afp