NOUVELLES

USA: Adidas retire du marché des baskets rappelant pour certains l'esclavage

19/06/2012 12:05 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

L'équipementier sportif Adidas a décidé mardi de retirer de la vente prévue en août un modèle de baskets surmontées d'anneaux rattachés par des chaînes aux chaussures, qui aux yeux de certains, dont le révérend noir américain Jesse Jackson, rappelle l'esclavage.

Dans un communiqué à l'AFP, Adidas indique que le modèle JS Roundhouse Mid Handcuff portant des anneaux en caoutchouc jaune --dont la sortie annoncée sur la page Facebook de l'entreprise pour commercialisation en août a été largement commentée sur internet-- "n'a rien à voir avec l'esclavage".

Lors de sa présentation sur Facebook, "Adidas a reçu à la fois des compliments et des critiques. Nous présentons nos excuses à ceux qui seraient offensés et nous retirons nos projets de commercialisation", ajoute le communiqué. Le designer Jeremy Scott a toujours eu un style "excentrique", avec des créations de paires de baskets allant jusqu'à comporter des têtes de pandas ou des Mickey Mouse, rappelle Adidas.

Le révérend noir Jesse Jackson a dénoncé mardi matin sur CNN les chaussures en estimant qu'elles étaient une "insulte choquante" qui rappelle l'esclavage et en annonçant, avant la décision d'Adidas de retirer son modèle, son intention d'appeler au boycott de la marque.

Sur son site rainbowpush.org, il dénonce cette tentative "de commercialiser plus de 200 ans de dégradation humaine (envers les Noirs), comme insultante et consternante".

ff/sam

PLUS:afp