NOUVELLES

Une mosquée incendiée en Cisjordanie

19/06/2012 04:33 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

JERUSALEM - Une mosquée a été incendiée et vandalisée mardi en Cisjordanie, a-t-on appris auprès de la police et de l'armée israélienne. Les juifs extrémistes sont soupçonnés de ces violences contre les Palestiniens.

D'ici le 1er juillet, le gouvernement israélien s'est engagé à détruite 30 appartements construits en toute illégalité par des colons sur des terres appartenant à des Palestiniens.

Des graffiti en hébreu ont été inscrits sur le bâtiment: "La guerre commence à peine, vous en paierez le prix", peut-on y lire, selon les services du porte-parole de l'armée.

Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a condamné cette attaque, perpétrée, selon lui, par des "criminels irresponsables et intolérants".

La Cour suprême israélienne a ordonné la démolition d'ici au 1er juillet des cinq bâtiments, hébergeant 30 familles, de l'avant-poste d'Ulpana, situé en Cisjordanie. L'affaire est à l'origine d'une crise politique, les colons juifs et leurs alliés au gouvernement rejetant la décision de la cour.

Pour tenter d'apaiser les colons, M. Nétanyahou propose, qu'au lieu de détruire les bâtiments, ceux-ci soient transférés dans la colonie voisine de Beit El. Il a également annoncé que 300 nouveaux logements seraient construits à Beit El. AP

ir/v111

PLUS:pc