NOUVELLES
19/06/2012 12:51 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

Un groupe inconnu revendique l'attaque contre Israël depuis l'Egypte

Un groupe jusqu'ici inconnu a revendiqué la responsabilité de l'attaque contre Israël menée par un commando s'étant infiltré depuis l'Egypte lundi, dans une vidéo signalée mardi par le centre américain de surveillance de sites islamistes SITE.

Dans cette vidéo, un militant annonce la création d'un groupe baptisé "Le Conseil de la Choura des Moujahidine dans les environs de Jérusalem", tandis que d'autres images montrent deux hommes armés barbus affirmant être sur le point de mener l'attaque.

"Nous nous apprêtons à mener une double opération de martyre visant les forces de l'ennemi sioniste à la frontière égyptienne avec la Palestine occupée (...) le 18 juin", affirme un des deux hommes, se présentant comme Abou Huzaifa al-Hazali et disant venir de la péninsule arabique.

L'autre homme, qui déclare s'appeler Abou Salah al-Masri, explique de son côté être originaire de la ville égyptienne de Marsa Matrouh.

Les deux hommes, semblant âgés d'une vingtaine d'années, sont habillés en treillis et portent des AK-47, devant le célèbre drapeau noir d'Al-Qaïda.

L'infiltration d'un commando en Israël lundi avait fait trois morts, un ouvrier israélien et deux assaillants venus du Sinaï, poussant l'Etat hébreu à demander au futur pouvoir au Caire de rétablir son autorité sur cette péninsule.

Le 18 août 2011, un commando venu du Sinaï avait tendu une triple embuscade à 20 km au nord d'Eilat, tuant huit Israéliens, dont un soldat et un policier. Poursuivant les assaillants, les forces israéliennes en avaient tué sept, ainsi que cinq policiers égyptiens dans des échanges de tirs, déclenchant une crise entre les deux pays.

Dans la vidéo apparaissent à un autre moment sept hommes masqués, habillés de longues tuniques noires, dont l'un annonce la formation du groupe.

"Aux juifs, aux ennemis de Dieu, nous disons: vous devriez savoir, vous infidèles, que le futur est différent du passé (...) Le temps des négociations et des compromis est terminé", affirme-t-il, dans une apparente allusion aux négociations de paix bloquées entre Israël et les Palestiniens.

ak/cco/feb

PLUS:afp