NOUVELLES

Six personnes, dont quatre policiers, tuées dans des violences en Irak

19/06/2012 02:43 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

Six personnes ont été tuées mardi dans des violences en Irak, dont quatre policiers à Mossoul, dans le nord du pays, ont indiqué des responsables des services de sécurité et médicaux.

Ces dernières attaques portent à au moins 139 le nombre de personnes tuées en Irak dans la semaine écoulée, soit plus que durant la totalité du mois de mai (132), selon des chiffres officiels.

Trois policiers ont été tués au moyen de pistolets à silencieux près d'une école dans l'ouest de Mossoul, et un lieutenant a été abattu par des hommes armés près de sa maison dans le nord de la ville, a expliqué le lieutenant de police Khaled al-Joubour.

Un médecin à l'hôpital général de Mossoul a confirmé le bilan.

Dans la rue Palestine à Bagdad, des hommes armés ont tué le propriétaire d'un magasin de changes et blessé son fils, a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur.

Une source médicale à l'hôpital Al-Kindi a confirmé que l'établissement avait reçu un cadavre, de même qu'un blessé.

Le responsable du ministère a également indiqué qu'un civil avait trouvé la mort et cinq autres avaient été blessés quand un vélo chargé d'explosifs avait explosé dans le secteur de Tarmiya, dans le nord de Bagdad.

Selon lui, un lieutenant colonel de police, Rahim Kadhim, a aussi été blessé par des hommes armés dans le secteur de Sadr City.

Les violences en Irak ont diminué par rapport aux terribles années 2006 et 2007 mais n'ont pas pour autant cessé, en particulier à Bagdad.

bur/wd/cco

PLUS:afp