NOUVELLES

Nigeria: 34 tués dans les affrontements à Damaturu (source hospitalière)

19/06/2012 12:53 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

Au moins 34 personnes ont été tuées depuis lundi au cours d'affrontements qui se poursuivaient mardi entre forces de sécurité et présumés islamistes dans la ville de Damaturu (nord-est du Nigeria), selon une source hospitalière.

"Nous avons au moins 34 cadavres à la morgue", a déclaré à l'AFP un responsable hospitalier. "Ce bilan pourrait augmenter", a-t-il ajouté.

Damaturu, capitale de l'Etat de Yobé, a été placée sous couvre-feu de 24 heures par les autorités.

Selon le colonel Dahiru Abdussalam, commandant d'une force d'intervention pour l'Etat de Yobe, les violences ont débuté avec une tentative d'arrestation d'un membre présumé de Boko Haram.

D'autres militants du groupe ont alors riposté à l'arme automatique mais également avec des engins explosifs.

Les affrontements ont fait également trois tués parmi les forces de l'ordre, selon le chef de la police locale, Patrick Egbuniwe. "Des patrouilles sont dans les rues. Nous avons perdu trois hommes et quatre ont été blessés", a-t-il déclaré, parlant d'un "calme relatif" mardi dans la ville.

Les habitants restaient mardi confinés dans leurs maisons, alors que les rues de la ville restaient trop dangereuses pour y permettre la libre circulation des services de secours.

"Nous sommes coincés à l'hôpital depuis hier (lundi). Nous ne pouvons pas sortir car ce n'est pas sûr dehors. (...) Il y a des corps dans les rues désertes", a ajouté la même source, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

abu-bs/mjs/hba/sd

PLUS:afp