NOUVELLES

Maroc: un groupe espagnol remporte deux contrats pour le futur TGV

19/06/2012 01:59 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

Le groupe espagnol Assignia, spécialisé dans les infrastructures, les services et les énergies renouvelables a remporté deux contrats pour la construction de deux sections du train à grande vitesse (TGV) marocain pour un montant de 87,5 millions d'euros, rapporte l'agence MAP.

Les deux contrats ont été adjugés par l'Office National des Chemins de fer (ONCF), précise l'agence marocaine d'information.

Le groupe devra se charger de la construction de deux sections du TGV reliant Tanger (nord) et Kenitra (près de Rabat).

En remportant ces deux contrats, Assignia Infrastructures devient le premier groupe espagnol à participer à la construction du TGV marocain qui doit entrer en service en décembre 2015.

L'Espagne est considérée comme le deuxième investisseur et le deuxième fournisseur du Maroc pour ce qui est des échanges commerciaux.

Par ailleurs, le Maroc est disposé à élargir ses relations économiques avec l'Espagne dans plusieurs domaines dans le cadre d'un "partenariat gagnant-gagnant", a affirmé mardi à Casablanca le ministre marocain de l'industrie et du commerce Abdelkader Amara.

"Nos amis espagnols sont intéressés, entre autres, par les énergies renouvelables, un secteur dans lequel le Maroc a initié plusieurs projets, notamment dans l'énergie solaire et éolienne", a-t-il ajouté en marge de l'ouverture du Forum sur les investissements et la coopération.

Les échanges commerciaux entre le Maroc et l'Espagne dépassent les 70 milliards de dirhams (6,3 mds d'euros), a-t-il noté, ajoutant que le royaume importe près de 39 mds de dirhams (3,5 mds euros) de son voisin européen.

Le ministre a rappelé qu'en 2011, le Maroc avait drainé 110 M d'euros d'investissements de son partenaire espagnol.

Quelque 700 entreprises espagnoles sont présentes au Maroc.

hm/sd

PLUS:afp