MONTRÉAL - Luka Rocco Magnotta, qui est soupçonné d'avoir tué et démembré l'étudiant chinois Jun Lin, a plaidé non coupable à plusieurs accusations, dont une de meurtre prémédité, lors de sa comparution par vidéoconférence au palais de justice de Montréal, mardi après-midi.

Le suspect fait aussi face à des accusations d'outrage à un cadavre, diffusion de matériel obscène ainsi que de harcèlement auprès du premier ministre du Canada Stephen Harper qui a été ciblé par les envois postaux.

Magnotta, vêtu de beige, est demeuré impassible durant sa comparution, ne prononçant qu'un seul mot, soit «OK», quand son avocat, Pierre Panaccio, lui a demandé de l'appeler en soirée.

La procureure de la Couronne, Hélène Di Salvo, a précisé que l'enquête n'est pas terminée et que la cause sera longue en raison de la lourdeur du processus.

Me Panaccio a demandé à ce que la cause soit reportée à jeudi. L'avocat de Magnotta pourrait alors formuler une demande de renvoi afin de soumettre son client à une évaluation psychiatrique, dans le but de déterminer s'il doit être tenu responsable de ses actes.

Plusieurs personnes s'étaient massées dans les corridors du palais de justice dont des adolescents, en uniforme scolaire, qui n'étaient pas accompagnés d'un adulte. Quelques curieux s'étaient aussi donné rendez-vous afin d'apercevoir le suspect dont l'histoire a ébranlé le monde entier.

Celui que l'on présente désormais comme le «démembreur» est arrivé au pays à bord d'un avion militaire, lundi soir, à l'aéroport international Montréal-Mirabel.

Un lourd cortège policier entourait l'avion pour le débarquement de l'unique suspect dans le crime sordide de cet étudiant de l'Université Concordia, à Montréal. Cette affaire propulsée par la découverte de restes humains dans une valise et des colis a fait les manchettes à travers le monde.

L'avion militaire était parti d'Allemagne, là où l'homme de 29 ans avait été arrêté plus tôt ce mois-ci à la suite d'une chasse à l'homme internationale.

Luka Rocco Magnotta, âgé de 29 ans et originaire de l'Ontario, est le principal suspect dans cette histoire de meurtre sordide qui a ébranlé le Québec et le monde entier.

Le torse de Jun Lin a été retrouvé le 29 mai dernier dans une valise jetée aux ordures derrière l'immeuble où Magnotta louait un appartement dans le quartier Côte-des-Neiges. Ses mains et ses pieds ont été reçus plus tard par la poste à Ottawa et à Vancouver; sa tête demeure toujours introuvable.

Magnotta a ensuite été arrêté à Berlin le 4 juin par la police allemande, après avoir été reconnu

Loading Slideshow...
  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal

  • Luka Rocco Magnotta est arrivé lundi en fin d'après-midi à Montréal


Loading Slideshow...
  • Une photo de Luka Rocco Magnotta prise par la police de Berlin après son arrestation, rendue publique par le SPVM. (SPVM/PC)

  • Le chef adjoint de la police de Vancouver, Warren Lemcke, annonce qu'une main et un pied ont été livrés à deux écoles primaires de Vancouver le 5 juin, des découvertes liées au meurtre attribué à Luka Rocco Magnotta. (PC/Darryl Dyck)

  • L'école primaire St. George, à Vancouver, où le pied a été expédié. (PC/Darryl Dyck)

  • Les médias devant l'école primaire de False Creek, à Vancouver, où la main a été expédiée. (PC/Darryl Dyck)

  • Une voiture de police transportant supposément Luka Rocco Magnotta quitte le centre de détention de la police de Berlin. (AP/Timur Emek)

  • Le cybercafé de Berlin où Luka Rocco Magnotta a été arrêté, dans le quartier de Neukoelln. (AP/Markus Schreiber)

  • Une image de la caméra de surveillance du cybercafé, lorsque Luka Rocco Magnotta est entré. (AP)

  • Le propriétaire du cybercafé, qui a reconnu Magnotta, attend les policiers qu'il vient d'alerter. (AP)

  • Un groupe de policiers stagiaires entre dans le cybercafé pour interpeller Luka Rocco Magnotta. (AP)

  • Ils escortent Luka Rocco Magnotta à l'extérieur du cybercafé pour le placer en détention. (AP)

  • Le propriétaire du cybercafé, Kadir Anlayisli, qui a reconnu Luka Rocco Magnotta, se tient à côté du poste où se trouvait le suspect. (AP/Markus Schreiber)

  • L'appel mondial lancé par Interpol pour retracer Luka Rocco Magnotta. (AP/Interpol)

  • Luka Rocco Magnotta capté par les caméras de surveillance de l'aéroport Trudeau, où il a pris l'avion pour Paris. (AP/Interpol)

  • Le réfrigérateur de l'appartement de Luka Rocco Magnotta, où il aurait gardé des parties du corps de sa victime. (PC/Ryan Remiorz)

  • Un policier de la GRC transporte dans un sac le colis livré aux bureaux du Parti conservateur, à Ottawa, qui contenait un pied. (PC/Sean Kilpatrick)

  • Luka Rocco Magnotta, visiblement épris de lui-même, a placé de nombreuses photos de lui sur Facebook et sur son site personnel. (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (Facebook)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)

  • (http://luka-magnotta.com)