NOUVELLES

Les employeurs américains avaient moins de postes à combler en avril

19/06/2012 11:45 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Les employeurs américains ont affiché en avril le plus petit nombre de postes vacants des cinq derniers mois, ce qui laisse croire que le rythme d'embauche demeurera modeste au cours des prochains mois.

Le département du Travail a indiqué mardi que 3,4 millions d'emplois étaient offerts en avril, contre 3,7 millions en mars. Les chiffres de mars étaient les plus élevés en près de quatre ans.

Ce recul pourrait démontrer que les employeurs sont rendus prudents par la crise budgétaire européenne et par le ralentissement de la croissance aux États-Unis. Les emplois vacants peuvent prendre de un à trois mois à combler.

On comptait 12,5 millions de chômeurs aux États-Unis en avril. Cela signifie que chaque poste vacant était convoité par 3,7 personnes, tandis que le ratio est de deux personnes pour chaque emploi lorsque le marché de l'emploi est en santé.

Le nombre d'emplois vacants affiché est en progression environ du tiers depuis la fin de la récession. Il demeure toutefois nettement inférieur aux cinq millions d'emplois qui étaient offerts chaque mois avant la récession.

Les employeurs américains ont créé, en moyenne, 73 000 emplois par mois en avril et en mai, soit nettement moins que la moyenne mensuelle de 226 000 atteinte pendant les trois premiers mois de l'année.

PLUS:pc