NOUVELLES

Le Canada s'engage à défendre Israël, sans préciser jusqu'à quel point

19/06/2012 08:06 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Israël a reçu l'assurance que le Canada se tient prêt à aider à défendre l'État hébreu, mais la portée de cet engagement du gouvernement Harper demeure floue.

Des documents récemment publiés indiquent que le ministre de la Défense Peter MacKay a déclaré au plus important commandant militaire israélien, le major-général Gabi Ashkenazi, lors d'une visite au Proche-Orient en 2011, qu'«une menace envers Israël était une menace envers le Canada».

Cette prise de position pourrait avoir d'importantes ramifications en raison de la collaboration militaire croissante entre les deux pays.

La déclaration est apparue dans un résumé interne de la visite de M. MacKay.

Sous le gouvernement Harper, l'appui du Canada envers Israël a été sans faille, même dans le contexte d'une montée des tensions internationales par rapport au programme nucléaire iranien.

Un porte-parole du ministre a toutefois indiqué que le commentaire ne portait pas à conséquence.

L'ambassade israélienne n'a pas voulu commenter, mais a fait référence à des remarques effectuées par le premier ministre Benyamin Nétanyahou dans des publications canado-israéliennes le 5 mars 2012, voulant qu'Israël doit être capable de se défendre soi-même, par lui-même, contre toute menace.

PLUS:pc