NOUVELLES

La rébellion syrienne appelle les Kurdes à rejoindre ses rangs

19/06/2012 04:36 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

L'armée syrienne libre (ASL), force d'opposition armée mise sur pied par des soldats syriens ayant fait défection, a appelé mardi ses "frères kurdes" à rejoindre la rébellion contre le régime du président Bachar al-Assad.

"Le commandement interarmées (...) en appelle à nos frères kurdes, soldats comme civils, et les invite à rejoindre les rangs de l'ALS", a déclaré le porte-parole de cette force, le colonel Kassem Saadeddine, dans une vidéo mise en ligne lundi soir.

L'opposition syrienne, surtout le Conseil national syrien (CNS), la principale coalition de l'opposition dont la direction est en exil, est accusée de marginaliser les groupes religieux et ethniques minoritaires en Syrie.

Le CNS a choisi le 10 juin comme nouveau chef le militant kurde Abdel Basset Sayda, notamment pour rassurer les minorités syriennes.

Les Kurdes représentent près de 9% des 23 millions de Syriens et se plaignent depuis des décennies d'être discriminés sous le régime Assad.

Dans son communiqué, l'ASL affirme que les Kurdes seraient "membres à part entière de l'ASL aux côtés de leurs frères syriens de toutes origines", pour défendre "notre pays" et soutenir "notre révolution".

"Travaillons ensemble pour transformer l'ASL en une institution nationale militaire qui soit une alternative à l'armée des criminels au pouvoir", a déclaré le colonel Saadeddine, souhaitant "construire un état civil, et une démocratie pluraliste".

De nombreux Kurdes syriens se sont réfugiés en Irak, où selon l'agence de l'ONU pour les réfugiés, 1.500 d'entre eux sont logés dans un camp de la région autonome du Kurdistan irakien.

am/cnp/tp

PLUS:afp