NOUVELLES

Iran: Washington rappelle au Venezuela son devoir de respecter les sanctions

19/06/2012 03:14 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont averti mardi qu'ils agiraient contre tout pays qui violerait les sanctions imposées contre l'Iran, ajoutant qu'ils surveillaient de près l'annonce par Caracas de la production du premier drone fabriqué avec Téhéran, Moscou et Pékin.

"Tous les pays, et cela comprend le Venezuela, ont l'obligation de se conformer aux sanctions internationales contre l'Iran", a déclaré Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat.

La semaine dernière, le président vénézuélien Hugo Chavez a présenté le premier avion sans pilote fabriqué au Venezuela en partenariat avec l'Iran et d'autres pays dont la Russie et la Chine.

Dédié à la surveillance, l'appareil "ne transporte pas d'armement", dispose d'un rayon d'action de 100 km, avec une "autonomie de vol de 90 minutes et peut atteindre l'altitude de 3.000 mètres", a détaillé le président de la Compagnie anonyme vénézuélienne d'industrie militaire (Cavim), le général Julio Morales.

"Nous allons continuer à surveiller les relations entre l'Iran et les pays du continent (américain)", a ajouté Mme Nuland. En cas de violations des sanctions contre l'Iran, Washington "prendra les mesures qui s'imposent".

L'an dernier, les Etats-Unis avaient pris des sanctions contre la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA en raison de ses relations commerciales avec l'Iran, qui, selon Washington, contrevenaient aux sanctions contre la République islamique.

Le Venezuela est le principal allié de l'Iran en Amérique latine.

Les Etats-Unis et leurs alliés européens réclament davantage de sanctions contre l'Iran qu'ils accusent de vouloir se doter de l'arme nucléaire, ce que Téhéran dément.

du/gde/sam

PLUS:afp