Encadrement des manifestations : adoption d'un règlement qui soulève l'indignation à Québec

Publication: Mis à jour:
MANIFESTATION QUEBEC
Radio-Canada.ca

La Ville de Québec a adopté un règlement qui resserre les règles entourant les manifestations. Des citoyens mécontents ont réussi à pénétrer à l'intérieur de l'hôtel de ville, mardi après-midi, après avoir manifesté leur désaccord à l'extérieur.

Des manifestants se sont rendus jusque dans la salle du conseil municipal pour perturber le vote sur le nouveau règlement. Une altercation s'est produite entre le maire Régis Labeaume, des conseillers et l'un des citoyens présents. Des policiers ont dû intervenir à l'hôtel de ville pour calmer les esprits et évacuer les manifestants.

Le nouveau règlement de la Ville sur « la paix et le bon ordre », adopté avant la bousculade dans la salle du conseil, exigera que les citoyens informent les autorités de l'endroit, du moment et du trajet de leur manifestation. Le règlement interdira également la présence dans un attroupement sur le domaine public de 23 h à 5 h.

Ce règlement soulève l'indignation de plusieurs groupes sociaux. « Beaucoup d'organismes comme le nôtre organisent chaque année des actions, des manifestations spontanées. Ça se fait parfois dans le cadre de campagnes électorales. On s'en va interpeller directement des candidats et, évidemment, on ne s'annonce pas d'avance à la police de Québec parce qu'évidemment, notre action serait complètement neutralisée », explique le porte-parole du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, Mathieu Houle-Courcelle.

La Ville fait valoir qu'elle veut se donner de nouveaux outils en prévision de la manifestation étudiante de vendredi prochain et des festivités de la Saint-Jean-Baptiste qui auront lieu le lendemain.

Le règlement avait été retiré à la toute dernière minute il y a deux semaines parce que le maire de Québec, Régis Labeaume, souhaitait abandonner l'article interdisant le port du masque.

Sur le web

Le droit de manifester sérieusement compromis à Québec

MONTREAL - Québec: vitrine brisée et avis de dispersion à la fin de ...

Manifestations de casseroles: l'histoire qui résonne