NOUVELLES

Anthony Hargrove déclare que ce n'est pas sa voix sur une bande incriminante

19/06/2012 05:06 EDT | Actualisé 19/08/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'ex-ailier défensif des Saints de La Nouvelle-Orléans Anthony Hargrove a dit qu'il ne s'agissait pas de sa voix déclarant «donne-moi l'argent» dans une bande vidéo utilisée par la NFL à titre de preuve à conviction dans son enquête sur le programme de primes aux blessures de l'équipe.

Au lendemain de l'audience de Hargrove et de trois de ses ex-coéquipiers en appel de leur suspension respective aux quartiers généraux de la NFL, il est retourné sur le trottoir à l'extérieur des bureaux de la ligue mardi afin de participer à une conférence de presse informelle. Tandis que des curieux s'agglutinaient autour du troupeau, Hargrove a lu une déclaration écrite de 13 minutes, ressemblant à certains moments à un coloré avocat de la défense bouclant son plaidoyer en citant des références à l'ex-président américain Bill Clinton ainsi qu'à la Mona Lisa.

Lundi, la NFL a montré aux journalistes une séquence vidéo tirée du match de championnat de la Ligue nationale en 2010 dans laquelle Hargrove aurait émis des commentaires relatifs à «l'argent» qui serait versé pour blesser le quart des Vikings du Minnesota à l'époque Brett Favre.

Hargrove a insisté pour dire qu'il s'agissait de quelqu'un d'autre qui avait émis ces commentaires, bien qu'il ignore qui en particulier.

Hargrove, maintenant avec les Packers de Green Bay, a écopé huit matchs de suspension.

PLUS:pc