MONTRÉAL - Alexandre Despatie a reconnu qu'il avait été victime d'une légère commotion cérébrale à la suite de son accident survenu à l'entraînement la semaine dernière à Madrid. Il s'est toutefois fait rassurant et affirme que son état s'améliore de jour en jour. Il envisage d'ailleurs un retour à l'eau d'ici la fin de la semaine prochaine.

Blessé sérieusement à la tête le 12 juin dernier lors d'un entraînement en prévision du Grand Prix de plongeon de Madrid — il a subi une profonde coupure au front qui a nécessité une opération après avoir heurté le tremplin avec sa tête —, le plongeur a tenu à donner de ses nouvelles de vive voix dans un message enregistré.

Si les examens préliminaires effectués en Espagne avaient indiqué le contraire, les tests menés depuis son retour au pays ont conclu à un diagnostic de commotion cérébrale.

«Oui, j'ai subi une légère commotion, mais qui se porte très bien, a reconnu le plongeur de 27 ans dans son message enregistré d'un peu plus d'une minute. Ce matin, je me suis levé pour la première fois depuis l'accident sans aucun mal de tête. C'est un très bon signe.»

Sa profonde coupure longue de 10 centimètres guérit par ailleurs très bien.

«J'ai aussi vu ce matin un chirurgien en ce qui concerne ma plaie, qui elle cicatrise très bien. On m'a dit que je peux envisager un retour à l'eau d'ici la fin de la semaine prochaine. C'est une autre nouvelle super positive.»

Despatie, qui est rentré de Madrid en fin de semaine, a précisé que la prochaine étape pour lui sera de voir comment il réagira à l'effort.

«Ça se passera dans les prochains jours si les choses continuent de bien aller. Toute l'équipe est positive, optimiste. Et moi aussi, je garde le moral.»

Il a aussi tenu à remercier tous ceux qui lui ont témoigné des encouragements.

«Pour terminer, je veux vous remercier énormément pour votre soutien. C'est incroyable tous les messages que j'ai reçus, sur Twitter, par courriel et au téléphone. Je n'ai pas pu vous répondre avant parce que je n'avais pas le droit. Je retourne sur Twitter et, éventuellement, je vous donne des nouvelles et on se reparle bientôt.»

L'entourage du double médaillé olympique d'argent soutient que la présence de Despatie aux Jeux de Londres, le mois prochain, n'est pas compromise.

Despatie est reconnu pour sa résilience dans l'adversité. En 2008, quatre mois avant les Jeux olympiques de Pékin, il avait été victime d'une fracture à un pied à l'entraînement. Une fois rétabli, il a mis les bouchées doubles pour être fin prêt pour les jeux où il a finalement décroché une médaille d'argent au tremplin de 3 mètres même si des maux de dos l'ont incommodé.

Ces quatre dernières années, les blessures ne l'ont pas épargné mais cela n'a jamais entamé sa détermination.