NOUVELLES

Yémen: Washington condamne le meurtre de l'artisan du succès contre Al-Qaïda

18/06/2012 04:58 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont condamné lundi l'attentat-suicide qui a coûté la vie au général yéménite Salem Ali Qoton, artisan des récents succès contre Al-Qaïda dans le sud du Yémen.

L'officier a été tué devant son domicile à Aden. La responsabilité de l'attentat a été imputée par le chef de l'Etat Abd Rabbo Mansour Hadi au réseau extrémiste.

"Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts l'attaque terroriste qui s'est produite ce matin (lundi) contre le général Salem Ali Qoton", a indiqué Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat, parlant dans la foulée d'une "attaque lâche".

"Le général Ali Qoton menait la lutte contre Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) dans le Sud du Yémen et avait récemment connu d'importants succès en chassant Aqpa de plusieurs villes du Yémen", a-t-elle ajouté.

L'officier a supervisé l'offensive de l'armée qui a permis de déloger, la semaine dernière, Al-Qaïda de la province d'Abyane, dans le sud du pays.

Le général, qui commandait également le 31ème Bataillon blindé, a été chargé par le président Abd Rabbo Mansour Hadi de conduire l'offensive lancée le 12 mai et qui a permis, un mois plus tard, de déloger les combattants d'Al-Qaïda de leurs fiefs de Jaar, Zinjibar et Chuqra.

"Les Etats-Unis vont continuer à soutenir le président Hadi et tous ceux qui poursuivent les efforts entrepris par le général Ali Qoton dans leur combat pour offrir un avenir prospère au peuple yéménite", a conclu Victoria Nuland.

Washington fournit des conseillers militaires au Yémen pour aider le pays dans sa lutte contre Al-Qaïda, et l'usage de drones américains contre ses membres est implicitement reconnu par des responsables des Etats-Unis.

ddl/gde/lor

PLUS:afp