NOUVELLES

Près d'un Américain sur sept sans couverture maladie (étude)

18/06/2012 09:16 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

Près d'un Américain sur sept (15,1% de la population des Etats-Unis) était dépourvu de couverture maladie en 2011, selon un rapport des services de santé fédéraux publié mardi.

Quelque 46,3 millions de personnes (15,1%) n'étaient pas assurées au moment où elles étaient interrogées, 58,7 millions (19,2%) n'avaient pas été assurées à un moment de l'année précédant l'entretien et 34,2 millions (11,2%) n'étaient pas assurées depuis plus d'un an, selon cette enquête des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

L'étude est publiée alors que les Etats-Unis attendent une décision de la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays, sur une réforme emblématique du président Barack Obama qui rend obligatoire la couverture maladie pour la quasi-totalité des Américains.

Quelque 7% des enfants de moins de 18 ans n'étaient pas assurés au moment de l'entretien, comme 27,9% des 19-25 ans, soit 8,4 millions de personnes, détaille l'étude.

Chez ces jeunes adultes, le nombre d'assurés s'est accru de 3,1 millions de septembre 2010 à décembre 2011, passant de 64,4% à 74,8%.

Cet accroissement résulte directement d'une des clauses de la loi du président Barack Obama sur la santé, permettant aux jeunes de 19 ans jusqu'à leur 26e anniversaire de continuer à bénéficier de la couverture de leurs parents.

"Aujourd'hui, trois millions de jeunes Américains ne vivent plus dans l'angoisse et l'incertitude de ne pas avoir accès à une assurance maladie", s'est félicitée, lors d'une conférence de presse téléphonique, la secrétaire américaine à la Santé, Kathleen Sebelius.

"C'est une excellente nouvelle car, par le passé, un grand nombre de jeunes adultes au début de leur carrière ou encore étudiants, devaient se débattre pour trouver une couverture médicale abordable", a-t-elle ajouté.

Plusieurs grandes sociétés américaines d'assurance-maladie, dont la plus importante, UnitedHealth Group, ont indiqué la semaine dernière qu'elles maintiendraient certaines dispositions de la loi Obama, dont la possibilité pour les jeunes de 19 à 26 ans de rester couverts par l'assurance de leurs parents, même si la Cour Suprême rejetait la réforme.

Le nombre de personnes non assurées baisse dans toutes les tranches d'âge par rapport à l'année précédente, indique également l'étude du ministère de la Santé.

Ceci montre que sont surtout touchés les pauvres (40% sont sans assurance), les Hispaniques, les non-diplômés et les chômeurs.

Les chiffres publiés sont des projections nationales qui se fondent sur des entretiens réalisés dans 32 des 50 Etats américains.

ff-js/chv/sam

PLUS:afp