NOUVELLES

Matches truqués en Italie:des sanctions sont impossé à 21 équipes et 52 joueurs

18/06/2012 03:49 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

ROME - La Fédération italienne de football a tapé du poing sur la table: 21 équipes et 52 joueurs ont été punis par la FIGC dans l'affaire du «Calcioscommesse», le scandale des matchs de football truqués.

Le club de Pescara, promu cette année en Série A, écope d'une pénalité de deux points. En Série B, Padoue (deux points) Empoli (un point), Reggina (quatre points) et les clubs de Série C Albinoleffe (15 points) et Plaisance (11 points) sont également punis.

Le club de Novare, qui vient d'être relégué en Série B, commencera la saison avec moins quatre points, assure un communiqué officiel publié lundi. Les clubs de Série A Sampdoria et Sienne ont écopé d'une amende de 50 000 euros (64 420 $ CAN).

Quatre joueurs ont également été suspendus pour une durée de cinq ans: Mario Cassano (Plaisance) et Alessandro Zamperini (Ravenne) et les anciens professionnels Luigi Sartor (Juventus de Turin, Inter de Milan) ou Nicola Santoni (Cesena, Palerme).

Cette suspension est la peine la plus lourde prononcée contre des joueurs. D'autres ont écopé de peines de suspension comprises entre six matches et quatre ans.

Toutes ces décisions, suspensions, points de pénalité ou amendes, sont susceptibles de recours de la part des joueurs et des équipes.

Dans le scandale du «Calcioscommesse», ces joueurs sont soupçonnés d'avoir été corrompus par un réseau de parieurs clandestins s'étendant jusqu'à Singapour et l'Amérique du Sud.

Ce scandale a entraîné plusieurs enquêtes et des interpellations de joueurs, dont Stefano Mauri, le capitaine de la Lazio de Rome. Un international italien, Domenico Criscito, a lui été évincé de la sélection italienne pour l'Euro 2012 en raison de son interpellation.

Une vague d'interpellations avait eu lieu en juin 2011. En août suivant, la commission de discipline de la FIGC avait infligé six points de pénalité à l'Atalanta de Bergame, interdisant son capitaine, Cristiano Doni, de toute compétition pendant trois ans et demi.

En Série B, Ascoli était aussi pénalisé de six points et d'une amende de 50 000 euros (64 420 $ CAN).

PLUS:pc