NOUVELLES

Le bilan des dernières violences au Nigeria s'alourdit à 45 morts (secours)

18/06/2012 04:09 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

Le bilan des attentats qui ont visé trois églises du Nord du Nigeria et des représailles de chrétiens contre des musulmans qui ont suivi s'est alourdi à 45 morts, a déclaré lundi un responsable des secours.

"Le bilan était de 45 morts la nuit dernière vers 22H00", a dit le responsable sous couvert de l'anonymat. "Il devrait s'aggraver encore lorsqu'il sera actualisé", a-t-il dit. Les chiffres précédents faisaient état de 36 morts dans les violences de dimanche.

Les attentats, dont des attaques suicides, ont eu lieu en un intervalle de près d'une heure à Zaria et Kaduna, les deux principales villes de l'Etat de Kaduna où un couvre-feu de 24 heures a été décrété par les autorités locales.

A Zaria, les explosions ont visé à dix minutes d'intervalle la cathédrale catholique du Christ Roi et l'église évangélique de la Bonne Nouvelle. A Kaduna, c'est l'église de Shalom qui a été prise pour cible dans des faubourgs sud de la ville à majorité chrétienne.

Ces attaques n'ont pas été revendiquées, mais le groupe islamiste Boko Haram, auteur de nombreux attentats anti-chrétiens, a récemment déclaré qu'il continuerait à s'en prendre aux églises.

Après les attentats, des foules de chrétiens en colère se sont ensuite livrées à des représailles contre des musulmans dans un faubourg majoritairement chrétien de la ville de Kaduna.

Les émeutiers, essentiellement des jeunes chrétiens, ont monté des barricades sur la grande route menant au sud vers la capitale fédérale Abuja.

ade-mjs/jlb

PLUS:afp