NOUVELLES

JO-2012 - Billetterie: enquête en Lituanie sur revente présumée de tickets

18/06/2012 11:35 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

Un revendeur autorisé lituanien de tickets pour les jeux Olympiques de Londres a annoncé lundi avoir lancé une enquête interne concernant une vente illégale présumée de tickets, à la suite d'informations de la presse britannique.

"Nous menons une enquête interne à la suite des informations données par le Sunday Times", a déclaré Daiva Anciunaite, directeur de l'agence Baltic Clipper.

"Nous sommes également en communication avec des avocats afin d'évaluer l'article du journal britannique et préparer des questions à ses auteurs," a-t-elle déclaré à l'AFP.

Selon the Sunday Times, Asta Zirlyte, une des agents de Baltic Clipper figure parmi les revendeurs proposant des tickets sur le marché noir.

Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé dimanche qu'il enquêtait sur des allégations selon lesquelles certains fonctionnaires nationaux olympiques ont enfreint les règles de la vente de billets pour les Jeux de Londres.

"Si ces irrégularités étaient prouvées, le CIO imposerait les plus fortes sanctions aux comités nationaux olympiques", a indiqué le Comité.

Le comité olympique national lituanien a déclaré, quant à lui, lundi que le revendeur a assuré n'avoir revendu aucun ticket à des citoyens étrangers.

"Ils nous ont indiqué n'avoir vendu aucun billet à un citoyen étranger. Maintenant nous devons attendre des informations de la part du CIO ou du comité d'organisation des Jeux Olympiques," a déclaré à l'AFP Vytautas Zubernis, secrétaire général du comité lituanien.

Environ 1,2 million de tickets pour les JO ont été fournis aux Comités nationaux olympiques à travers le monde pour être revendus dans leur propre pays, avec interdiction de les vendre à l'étranger.

vab-mas/bo/ea/jgu

PLUS:afp