NOUVELLES

Arabie: Salmane ben Abdel Aziz, un prince héritier réputé pour sa probité

18/06/2012 11:48 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

Le prince Salmane ben Abdel Aziz, 76 ans, devenu lundi héritier du trône d'Arabie saoudite, a une réputation de probité et est considéré comme un arbitre respecté au sein de la famille royale.

Ce demi-frère du roi Abdallah avait été nommé ministre de la Défense en octobre 2011, à la mort du prince Sultan, qui occupait ce poste et était également prince héritier.

Né à Ryad en 1935, le prince Salmane avait été auparavant gouverneur de Ryad pendant près de cinquante ans, la plupart des provinces saoudiennes ayant à leur tête des membres de la famille royale avec rang de ministre.

"Ce poste lui a donné de l'expérience et lui a permis de superviser l'émergence de Ryad comme capitale", souligne Eleanor Gillespie, de la lettre confidentielle Gulf States Newsletter basée à Londres.

Il est considéré comme l'artisan du développement de cette cité bâtie en plein désert par la dynastie des Al-Saoud pour en faire une ville moderne.

Mais son poste lui a surtout permis de "jouer le rôle d'arbitre très respecté des affaires de la famille Al-Saoud", ajoute-t-elle, soulignant que le prince Salmane "a une réputation de probité".

Pour sa part, Jane Kinninmont, experte à Chatham House, basée à Londres, estime que le prince "est plus populaire parmi les jeunes de la famille royale et est considéré comme relativement plus libéral" que son frère Nayef.

Ce dernier était partisan d'une politique musclée à l'égard des opposants de tous bords et de la minorité chiite qui se concentre dans l'est du royaume.

"Le nouveau prince héritier pourrait adopter une approche plus réformatrice, mais dans le cadre des limitations et des lignes rouges du système", estime l'analyste.

Selon elle, il pourrait notamment avoir une attitude "plus constructive à l'égard des racines de l'instabilité dans la région que le prince Nayef considérait toujours comme un résultat des ingérences iraniennes plutôt que l'expression de revendications locales".

Le prince Salmane est le 25ème fils du roi Abdel Aziz, fondateur du royaume, et fait partie du clan des Soudaïri, les sept fils d'une même mère, Hassa bint Ahmad al-Soudaïri, favorite du roi.

Parmi ses autres frères figurent le roi Fahd décédé en 2005 et les princes décédés Nayef et Sultan.

Il a des problèmes de santé et a notamment été opéré en novembre 2010 d'une hernie discale.

Marié à trois reprises, le prince Salmane a dix fils encore en vie, dont le plus connu est le prince Sultan ben Salmane, un astronaute, seul Saoudien à avoir fait partie d'une mission dans l'espace, et qui est actuellement président de la commission saoudienne pour le Tourisme et les Antiquités.

Un autre de ses fils, le prince Abdel Aziz, est ministre adjoint du Pétrole.

Le prince Salmane a présidé plusieurs organisations caritatives qui ont apporté de l'aide à de nombreux pays arabes et musulmans.

bur-at/cco

PLUS:afp