NOUVELLES

Arabie: le prince Salmane nommé prince héritier (TV officielle)

18/06/2012 10:36 EDT | Actualisé 18/08/2012 05:12 EDT

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a nommé lundi son demi-frère, Salmane, 76 ans, prince héritier en remplacement de Nayef ben Abdel Aziz, décédé samedi, a annoncé la télévision d'Etat Al-Ekhbariyah.

Le monarque a nommé Salmane comme "prince héritier et vice-Premier ministre" tout en le maintenant au poste de ministre de la Défense, a indiqué la chaîne.

Le roi a en même temps nommé le prince Ahmed ben Abdel Aziz, l'un de ses demi-frères, au poste de ministre de l'Intérieur qu'occupait jusqu'à sa mort le prince Nayef.

Le prince Salmane était devenu ministre de la Défense en octobre après la mort du prince héritier Sultan, qui détenait aussi ce poste ministériel.

Il s'agissait alors du premier poste ministériel pour le prince Salmane qui a été gouverneur de Ryad depuis 1962.

Le prince Nayef, demi-frère du roi Abdallah, est décédé samedi de "problèmes cardiaques" alors qu'il se trouvait en Suisse.

Le décès du deuxième prince héritier en l'espace de huit mois illustre le vieillissement de la dynastie des Al-Saoud, qui dirige la principale puissance pétrolière mondiale.

L'Arabie saoudite, située au coeur d'une région en pleine mutation politique est dirigée par le roi Abdallah, lui-même âgé de 88 ans, et qui est apparu à la télévision samedi et dimanche voûté et marchant à l'aide d'une canne.

Le prince Nayef était considéré comme un homme à poigne qui a dirigé pendant 37 ans le ministère de l'Intérieur, supervisant la lutte contre Al-Qaïda et sévissant contre toute forme d'opposition à la dynastie.

Il avait entretenu de bonnes relations avec les milieux religieux tenants de l'orthodoxie et généralement opposés à une évolution du royaume ultra-conservateur. Il était le partisan d'une ligne dure à l'égard de l'Iran et défendait une politique musclée vis-à-vis de la minorité chiite du royaume.

bur-ak/mh/cco

PLUS:afp