NOUVELLES

Un réserviste israélien en grève de la faim en solidarité avec Palestiniens

17/06/2012 01:13 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

Un réserviste israélien, qui a refusé de servir dans les territoires palestiniens, a entamé une grève de la faim dans une prison militaire en signe de solidarité avec les Palestiniens placés en détention administrative, a rapporté dimanche le quotidien Haaretz.

Yaniv Mazor, un habitant de Jérusalem âgé de 31 ans, a été condamné la semaine dernière à 20 jours de prison pour son refus d'obéissance au sein de qu'il considère comme "armée d'occupation". Le lendemain de sa condamnation, il a entamé une grève de faim.

"J'ai décidé de commencer une grève de la faim en signe de solidarité avec les Palestiniens pour attirer l'attention sur les détentions administratives et non pour défendre mon propre cas", a affirmé M. Mazor à son avocat, cité par le journal

Interrogée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé qu'un réserviste avait été "jugé et condamné à quelques jours de détention" mais n'a pas donné plus de détail.

Yaniv Mazor, qui exerce la profession de guide touristique, a servi durant son service militaire dans les blindés entre 1999 et 2002, en particulier dans la vallée du Jourdain et dans d'autres secteurs de Cisjordanie, a ajouté le Haaretz.

La procédure de détention administrative autorise les incarcérations sans inculpation ni jugement pour des périodes de six mois renouvelables indéfiniment. Elle permet notamment à Israël de ne pas divulguer le dossier des suspects à leurs avocats afin de protéger son réseau d'informateurs palestiniens.

jlr/fc

PLUS:afp