NOUVELLES

Nalbandian disqualifié pour un geste de colère en finale au Queen's Club

17/06/2012 01:39 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

LONDRES - David Nalbandian a été disqualifié de la finale du Queen's Club après qu'un geste de frustation ait blessé un juge de ligne par accident, dimanche.

Après avoir été brisé à 3-3 au deuxième set par Marin Cilic, l'Argentin a donné un violent coup de pied à un panneau publicitaire autour de la chaise d'un juge de ligne.

Le panneau s'est brisé et a heurté ce dernier, causant à l'homme un saignement au tibia gauche. Le match a donc été accordé au Croate, avec le score 7-6 (3) et 3-4 en faveur de l'Argentin.

Le directeur du tournoi, Chris Kermode, a dit que les organisateurs n'avaient pas d'autre choix que d'accorder la victoire à Cilic, invoquant les règles de l'ATP en cas de violation du code de jeu. Nalbandian croit tout de même qu'il n'aurait pas du être disqualifié.

«Nous sommes parfois frustrés sur le court et c'est difficile de se contrôler, a dit Nalbandian. J'ai commis une erreur et j'en suis désolé, mais c'est très difficile de voir une finale se terminer comme ça. Tout le monde fait des erreurs, mais je ne pense pas que ça aurait dû mettre fin au match, encore moins quand on parle d'une finale.»

Cilic, de son côté, était déçu d'avoir gagné par défaut.

«Ce n'est vraiment pas comme ça que je voulais gagner, a dit Cilic. Le match était serré et nous avions de bons échanges.»

Nalbandian disputait sa première finale sur gazon depuis un revers contre Lleyton Hewitt à Wimbledon il y a 10 ans. Il tentait de devenir le premier Argentin à gagner un tournoi de l'ATP sur cette surface depuis Javier Frana en 1995, à Nottingham.

PLUS:pc