NOUVELLES

L'homme, dont le passage à tabac avait provoqué des émeutes à L.A., est mort

17/06/2012 01:43 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Rodney King, cet automobiliste noir dont le passage à tabac par des policiers en 1991 puis leur acquittement l'an suivant avait déclenché les émeutes meurtrières de Los Angeles en avril 1992, a été retrouvé mort dans sa piscine dimanche à Rialto en Californie, a-t-on appris auprès de la police. Il avait 47 ans.

Les services d'urgence ont été alertés dimanche matin à 5h25 locales par la compagne de Rodney King, qui l'a découvert au fond de la piscine de leur maison de Rialto dans la banlieue de Los Angeles. Inanimé, Rodney King a été transporté à l'hôpital où son décès a été prononcé à 6h11, a précisé le lieutenant de police Dean Hardin. Selon les premiers éléments, il n'y a pas de traces faisant penser à un crime, a-t-il ajouté. Une autopsie sera pratiquée d'ici 48 heures.

Rodney King avait été arrêté pour excès de vitesse dans une rue de Los Angeles le 3 mars 1991. Quatre policiers l'avaient violemment frappé à coups de bâtons, de pied, tout en tirant sur lui plusieurs décharges de pistolet à impulsions électriques, scènes filmées par un vidéaste amateur.

Les quatre policiers ont été acquittés le 29 avril 1992 par un jury dans lequel ne figurait aucun Noir. Emeutes, violences et pillages ont suivi immédiatement, se poursuivant pendant trois jours. Cinquante-cinq personnes ont été tuées, plus de 2000 ont été blessées, tandis que de vastes secteurs de Los Angeles ont été dévastés.

Rodney King avait publié un livre à l'occasion du 20e anniversaire des pires émeutes raciales de l'histoire des Etats-Unis. Il expliquait, dans une récente interview à l'Associated Press, être heureux d'avoir eu une deuxième chance.

PLUS:pc