NOUVELLES

Grand Prix de Grande-Bretagne - Lorenzo poursuit sa route en tête

17/06/2012 12:58 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

L'Espagnol Jorge Lorenzo, vainqueur du Grand Prix de Grande-Bretagne dimanche sur le circuit de Silverstone, a conclu brillamment le premier tiers de la saison en possédant 25 points d'avance au classement mondial sur l'Australien Casey Stoner.

Lorenzo enregistre le 50e podium de sa carrière et peut voir en cette victoire un bon présage, lui qui avait chuté l'an passé et perdu de grandes chances de conserver son titre 2010.

Comme en 2010, année de son premier sacre en MotoGP et de sa victoire en Angleterre, le pilote Yamaha possède 140 points, sur 150 possibles au terme des six premières courses d'une saison qui en compte dix-huit. Le titre est cependant encore loin d'être acquis car, il y a deux ans, son premier poursuivant, Dani Pedrosa, était déjà relégué à 47 points.

Stoner, 2e à Silverstone mais vainqueur deux fois cette année, a montré lors de son bras de fer avec Lorenzo, qu'il ne lâchera rien pendant cette saison qui sera, comme il l'a annoncé en France, sa dernière en Grand Prix.

Le champion du monde en titre a expliqué sa 2e place dimanche --à un peu plus de 3 secondes de Lorenzo-- par un soucis de vitesse de pointe de sa Honda et par la détérioration rapide de ses pneus.

Avec son coéquipier Dani Pedrosa à la 3e place, l'écurie Honda obtient néanmoins son quatrième doublé sur le podium en six courses.

Pedrosa est à 39 points de Lorenzo au classement et n'arrive toujours pas à remporter une course cette saison. "Dans la dernière chicane, j'ai essayé de passer Casey (Stoner) mais j'ai eu comme un flash et je nous ai vu tous les deux par terre, donc je suis resté derrière lui", a-t-il expliqué.

"Actuellement Jorge (Lorenzo) est trop fort pour les Honda", a ajouté le pilote espagnol qui n'a pas gagné depuis le Grand Prix du Japon 2011.

Une Honda s'est pourtant mise en évidence lors des essais qualificatifs et pendant la course, celle d'Alvaro Bautista, de l'écurie satellite Gresini. Parti de la position de pointe l'Espagnol est venu échouer au pied du podium. Bautista a réussi à tenir tête aux Yamaha officielles de Ben Spies, partie comme une flèche au départ avant de connaître des problèmes de pneus, et de Cal Crutchlow, qui a réussi la performance de finir 6e en étant partie de la 20e et dernière place. Le Britannique avait dû déclarer forfait lors des essais qualificatifs en raison d'une blessure.

Les Ducati ont réalisé une course très moyenne, comme à leur habitude sur piste sèche, Hayden terminant 7e et Rossi 9e.

En Moto2, l'Espagnol Pol Espargaro, intouchable durant les essais, a signé son 2e succès dans la catégorie après sa victoire cette saison au Grand Prix d'Espagne, et la 7e de sa carrière. Avec sa troisième place, son compatriote Marc Marquez prend la tête du Championnat du monde, avec 6 points d'avance sur le Suisse Luthi et Espargaro.

Enfin, en Moto3, Maverick Vinales (FTR Honda), déjà victorieux en Catalogne il y a 15 jours, a décroché à 17 ans la 7e victoire de sa jeune carrière devant son compatriote Luis Salom (Kalex KTM) et l'Allemand Sandro Cortese (KTM). Il prend également la tête du Championnat.

syd/mam

PLUS:afp