Huffpost Canada Quebec qc

Alberta: le braqueur présumé d'Edmonton avait plus de 330 000 dollars sur lui

Publication: Mis à jour:
ALBERTA SHOOTING
CP

L'auteur présumé du braquage d'un fourgon blindé qui a fait trois morts à Edmonton avait plus de 330 000 dollars sur lui quand il a été interpellé, selon les gardes-frontières américains qui l'ont arrêté, cités dimanche par la chaîne canadienne CBC.

Travis Baumgartner, 21 ans, recherché pour trois meurtres et une tentative de meurtre a été arrêté à Lynden, dans l'Etat de Washington, sans opposer de résistance, alors qu'il tentait d'entrer aux Etats-Unis depuis la Colombie-Britannique, après une cavale de 36 heures et de plus de 1 000 km depuis Edmonton.

Selon les gardes-frontières, il a fait preuve d'une imprudence étonnante: il était toujours au volant de son pick-up bleu, dont la police avait diffusé le signalement et le numéro d'immatriculation et il a présenté son permis de conduire canadien pour traverser la frontière.

"Parfois on se gratte la tête et on se demande pourquoi de telles personnes entrent en connaissance de cause en contact avec les représentants de la loi", a déclaré Tom Schreiber, des services frontaliers des Etats-Unis: "Peut-être il pensait qu'il pourrait passer au travers... Je ne sais pas".

Travis Baumgartner était lui-même employé de la société de transport de fonds G4S, dont trois autres salariés ont été tués et un quatrième blessé lors de l'attaque d'un fourgon blindé sur le campus de l'Université de l'Alberta dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les autorités américaines l'ont remis, ainsi que son véhicule et l'argent trouvé en sa possession, à la police canadienne.

Quelques heures avant son arrestation, alors que la chasse à l'homme battait son plein, la mère de Baumgartner l'avait supplié de se rendre à la justice, dans une lettre citée par la police.

Elle avait alors révélé s'être disputée avec son fils. "Trav, je suis désolée qu'on se soit disputé la nuit dernière et qu'on ait eu des phrases malheureuses", avait écrit Sandy Baumgartner.

"Je suis ta mère et je te promets que tu auras tout mon soutien. Tu n'es pas seul Trav. S'il te plaît. Je t'aime et je veux t'aider. Appelle la police maintenant pour que tout revienne dans l'ordre", avait-elle ajouté.

Sur le web

Fusillade en Alberta: le suspect est arrêté | Métro

Fusillade à Edmonton : le suspect est arrêté | Alberta | Radio ...

La mère du suspect lui demande de se rendre