NOUVELLES

ATP - Queen's - Nalbandian perd son sang-froid

17/06/2012 12:35 EDT | Actualisé 17/08/2012 05:12 EDT

L'Argentin David Nalbandian a perdu son sang-froid devant le très chic public du Queen's à Londres, où il a été disqualifié dimanche en finale contre le Croate Marin Cilic pour avoir blessé un juge de ligne en donnant un coup de pied dans sa chaise.

L'ancien vainqueur du Masters, âgé de 30 ans, venait de perdre son service dans la deuxième manche (4-3), après avoir remporté la première au tie-break (7/3), lorsqu'en regagnant son banc il a violemment frappé du pied un panneau publicitaire posé sur le gazon autour de la chaise du juge de ligne de fond de court.

L'homme a reçu la planche dans la jambe et a dû quitter le court avec une plaie ensanglantée au niveau du tibia.

Nalbandian a semblé immédiatement confus de son geste, mais ses excuses à sa victime n'ont pas empêché l'arbitre de prononcer sa disqualification, conformément au règlement, pour "conduite antisportive" après l'intervention du juge-arbitre.

Lors de la remise du trophée à Cilic, l'Argentin a admis "avoir commis une erreur". "Parfois nous sommes frustrés et il est difficile de se contrôler. Je suis désolé pour lui (le juge de ligne)", a-t-il dit devant les 6000 spectateurs fort mécontents de l'interruption du spectacle.

Sur le court, et plus tard en conférence de presse, Nalbandian a critiqué l'ATP, qu'il a accusée de "ne rien faire" pour les joueurs, de les "soumettre à une forte pression" et de les obliger à "jouer parfois dans des conditions dangereuses". Il n'a toutefois pas contesté sa disqualification.

Prié de dire s'il s'agissait du pire moment de sa carrière, le Sud-Américain, déjà sanctionné d'une amende en janvier à l'Open d'Australie pour avoir violemment protesté contre l'arbitre, a répondu: "C'est dur, oui".

L'ex-N.3 mondial disputait sa première finale sur le circuit depuis janvier 2011. Gêné par des blessures depuis trois saisons, il a entamé une discrète remontée au classement, passant de la 87e place mi-janvier à la 39e actuellement.

Cilic, 23 ans, 25e à l'ATP, remporte le septième titre de sa carrière, et son premier sur gazon, à une semaine du début de Wimbledon.

Ce joueur de grande taille (1,98 m), doté d'une grosse première balle, a été un des grands espoirs du circuit, mais a eu tendance à plafonner après une brève incursion dans le Top 10 en 2010 (N.9).

"J'aurais voulu gagner dans d'autres circonstances. Nous avions fait de beaux échanges et c'était très ouvert. C'est dommage qu'une finale se termine de cette façon", a dit le Croate, qui était en position de renverser la situation après avoir perdu la première manche à cause d'un très mauvais tie-break.

fbx/jmt

PLUS:afp