NOUVELLES
16/06/2012 12:50 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Norvège: Aung San Suu Kyi reçoit son prix Nobel, 21 ans plus tard

AP

La dirigeante de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi a reçu samedi, à Oslo, le prix Nobel de la paix qui lui avait été décerné en 1991, alors qu'elle était placée en résidence surveillée dans son pays.

Entre 1989 et sa libération en 2010, Mme Suu Kyi a passé quinze années assignée à résidence. Elle effectue présentement son premier voyage en Europe depuis près d'un quart de siècle.

Lors de son discours d'acceptation, elle a souligné qu'il y avait encore beaucoup de chemin à faire pour que les libertés politiques soient totalement respectées dans son pays et elle s'est engagée à poursuivre son combat pour la démocratie.

Elle a aussi abordé la question de la poursuite des conflits ethniques au Myanmar.

Bien que le gouvernement ait signé des cessez-le-feu avec la plupart des groupes ethniques rebelles, « les hostilités n'ont pas cessé », a-t-elle affirmé.

En 1991, ce sont les deux fils d'Aung San Suu Kyi, Kim et Alexander, qui avaient accepté le prix Nobel en son nom.