NOUVELLES

Nouvelle profanation de tombes datant de la Seconde guerre mondiale en Libye

16/06/2012 11:30 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Des tombes de soldats de la Seconde guerre mondiale ont été profanées à Benghazi, dans l'Est libyen, pour la deuxième fois depuis février, ont indiqué samedi des dirigeants locaux.

"Jeudi, des tombes chrétiennes ont été profanées pour la deuxième fois à Benghazi", a déclaré à l'AFP Mohammed al-Quzairi, membre du comité local chargé de la sécurité.

Il a indiqué que les profanateurs n'avaient pas été identifiés.

"Nous coopérons avec le comité de la sécurité pour établir l'identité des criminels et les traduire en justice aussi vite que possible", a déclaré de son côté le porte-parole des autorités civiles de Benghazi, Khaled al-Jazawi.

Des tombes avaient déjà été profanées dans le même cimetière en février.

Les malfaiteurs avaient brisé des pierres tombales de soldats britanniques et alliés ayant combattu lors de campagnes lancées en Afrique du Nord contre les Nazis pendant la Seconde guerre mondiale.

A l'époque, l'attaque avait été attribuée à un groupe composé notamment de salafistes agissant en représailles après la destruction par le feu d'un exemplaire du Coran dans une base de l'Otan en Afghanistan début février.

Benghazi, berceau de la révolution ayant renversé Mouammar Kadhafi en 2011, a été le théâtre d'une série d'attaques visant des cibles occidentales ces dernières semaines.

Le 6 juin, la représentation américaine a été touchée par une bombe de faible puissance qui a blessé une personne. Moins d'une semaine plus tard, le 11 juin, un convoi transportant l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Libye a été touché par une grenade RPG, qui a blessé deux de ses gardes.

Auparavant, le Comité international de la Croix Rouge et un convoi transportant le principal représentant de l'ONU en Libye avaient également été pris pour cible.

dsg-cnp/cco

PLUS:afp