NOUVELLES

Lancement du vaisseau spatial chinois Shenzhou 9

16/06/2012 09:41 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

JIUQUAN SHI, China - Le vaisseau spatial Shenzhou 9 ävec trois taïkonautes à bord, dont pour la première fois en Chine une femme, a été lancé samedi pour une mission d'environ deux semaines vers le module expérimental Tiangong 1 lancé en septembre 2011.

La fusée Longue Marche 2F emportant le vaisseau a décollé à 18h37 (10h37 gmt) du site de lancement de Jiuquan dans le nord-ouest de la Chine. Tous les systèmes ont fonctionné normalement et le vaisseau s'est placé en orbite au bout d'une dizaine de minutes, a précisé le chef du programme spatial chinois, Chang Wanquan.

L'équipage est composé de Liu Yang, une femme de 33 ans, et de deux hommes, le commandant de bord Jing Haipeng, 45 ans, et Liu Wang, 43 ans. Tous trois sont des pilotes expérimentés, issus de l'armée de l'air.

Shenzhou 9 doit à présent rejoindre Tiangong 1, en orbite à 343km d'altitude, et s'y amarrer lundi. Deux des taïkonautes séjourneront à bord et testeront les différents systèmes du prototype tandis qu'un membre d'équipage restera dans le vaisseau Shenzhou 9 "par précaution en cas d'urgence", selon Chine Nouvelle.

La mission a été précédée en novembre 2011 d'un rendez-vous réussi entre un vaisseau non habité Shenzhou 8 et Tiangong 1, qui préfigure la future station spatiale chinoise dont la mise en service est prévue d'ici 2020.

La Chine a rejoint en 2003 la Russie et les Etats-Unis dans le club très fermé des pays capables de procéder seuls à des missions spatiales habitées. Une autre mission de ce type est prévue d'ici la fin 2012. AP

ll/v0193

PLUS:pc