NOUVELLES
16/06/2012 02:18 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Fusillade en Alberta: le présumé meurtrier Travis Baumgartner arrêté à la frontière canado-américaine

CP/HO

EDMONTON - Le suspect recherché en lien avec le cambriolage d'un véhicule blindé ayant fait trois morts à Edmonton, vendredi, a été arrêté, ont annoncé les autorités policières locales, samedi soir.

Le sergent Dave Reitzel de la police d'Edmonton a confirmé que Travis Baumgartner avait été intercepté près de la frontière canado-américaine à Lynden, dans l'État américain de Washington, au sud-ouest d'Abbotsford, en Colombie-Britannique. Selon lui, le suspect tentait de passer du côté américain et conduisait le véhicule à bord duquel il avait quitté Edmonton, au dire des policiers. M. Reitzel a ajouté que M. Baumgartner était seul dans sa fourgonnette.

«Nous sommes reconnaissants envers les agents frontaliers de Lynden, Washington, pour leur excellent travail qui a mené à l'arrestation d'un homme que nous croyions armé et très dangereux», a déclaré l'inspecteur Bob Hassel, de la police d'Edmonton.

L'homme était en fuite depuis vendredi, lorsque trois agents de sécurité de la compagnie G4S ont été abattus, et un quatrième grièvement blessé.

Selon les autorités, le jeune homme de 21 ans faisait partie d'une équipe de cinq gardes de sécurité chargés de remplir un guichet automatique à l'Université de l'Alberta tôt vendredi matin, lorsque la fusillade est survenue.

Le suspect fait face à trois accusations de meurtre prémédité et une accusation de tentative de meurtre.

Plus tôt dans la journée, la police avait également annoncé que Travis Baumgartner s'était enfui avec une somme d'argent considérable.

«Ce que je peux vous dire, c'est qu'il y avait de l'argent dans le véhicule blindé», avait déclaré M. Hassel. «Nous savons qu'il a en sa possession un montant important, mais je ne suis pas prêt à dire combien pour le moment.»

La police a par ailleurs confirmé qu'un montant d'argent avait été retrouvé dans le véhicule du suspect lorsque celui-ci a été arrêté.

M. Hassel a ajouté que les policiers n'avaient pas été en mesure de retrouver l'arme de service de M. Baumgartner ou son gilet pare-balles, et qu'ils avaient présumé que les deux objets étaient en sa possession. Il n'a pas été possible de savoir si l'un ou l'autre des deux items avaient été découverts lors de l'arrestation.

Eddie Rejano, Michelle Shegelski et Brian Ilesic sont les gardes de sécurité ayant été abattus. Matthew Schuman était quant à lui toujours dans un état critique, samedi.

Dans un communiqué de presse, les dirigeants de G4S ont tenu à remercier les forces policières.

«Nous applaudissons le dévouement du service de police d'Edmonton, et d'autres agences d'application de la loi, dans l'arrestation de Travis Baumgartner aujourd'hui», a déclaré la porte-parole Robin Steinberg. «Nos pensées et prières vont aux familles et amis des victimes, et aussi à la famille Baumgartner.»

«Nous allons continuer de collaborer entièrement avec le service de police d'Edmonton, tout en menant notre propre enquête sur cet incident.»

Bob Hassel a mentionné que les autorités ne cherchaient qu'un seul suspect dans cette affaire pour l'instant, mais a précisé que l'enquête se poursuivait.

Travis Baumgartner vit avec sa mère à Sherwood Park, une ville-dortoir à l'est d'Edmonton. Celle-ci a déjà émis une déclaration demandant à son fils de se rendre pour «mettre fin à tout ça sans verser plus de sang».

Les employés de l'université ont rouvert le bâtiment où a eu lieu le drame, samedi. Un bouquet de fleurs a été déposé près du guichet automatique.