NOUVELLES

Euro-2012 - Portugal-Pays-Bas: Ronaldo-Van Persie, le duel des déçus

16/06/2012 07:12 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Le match dans le match qui opposera dimanche à Kharkiv Cristiano Ronaldo à Robin van Persie lors de Portugal - Pays-Bas pourrait bien être le duel des déçus, les deux équipes risquant l'élimination tandis que les deux stars brillent par leur maladresse depuis le début de l'Euro-2012.

Le tournoi a déjà perdu l'une de ses vedettes dès le premier tour, le Suédois Zlatan Ibrahimovic, renvoyé chez lui après la défaite face à l'Angleterre vendredi.

Qui sera le suivant ? Ronaldo ? Van Persie ? Voire les deux ?

Les deux attaquants jouent donc gros dimanche: ils doivent tout simplement sauver leur tournoi et celui de leur équipe dans le groupe B.

Robin van Persie a certes marqué mercredi lors de la défaite face à l'Allemagne. Mais ses 180 premières minutes en Ukraine auront surtout été d'une pauvreté consternante pour le meilleur buteur du Championnat anglais (30 buts avec Arsenal).

"RVP" était déjà passé complètement à côté de son Mondial-2010 (un but en sept matches à la pointe de l'attaque de l'équipe finaliste), il est en passe de vendanger son Euro.

La pression imposée par les médias néerlandais qui lui préfèreraient Klaas-Jan Huntelaar, meilleur buteur de la Bundesliga avec Schalke 04, semble contrarier un joueur qui refuse tout contact avec la presse depuis le début de la compétition.

Le sélectionneur Bert van Marwijk devrait tenter de décoincer son attaquant en l'alignant dimanche en soutien de son rival, une option réclamée par de nombreux consultants.

Dans le même état de stress, Cristiano Ronaldo attend lui aussi un déclic.

L'attaquant du Real a fait plus parler de lui ces derniers jours par ses déclarations sur Lionel Messi et son changement de "look" capillaire à la mi-temps d'Allemagne-Portugal que par son efficacité.

Ronaldo a pour l'instant disputé deux matches moyens. Mercredi, il a entre autres manqué deux face-à-face avec le gardien danois. Inhabituel.

"Tout le monde a le droit de rater des occasions, moi aussi, a-t-il relevé. J'aurais aimé marquer, vous me connaissez, mais j'ai donné mon maximum. Les buts vont arriver. L'équipe a gagné, c'est tout ce qui m'importe. Si je ne marque pas dans cet Euro et que l'équipe le gagne, je signe tout de suite".

Ronaldo est pourtant énervé. Face aux Danois, le capitaine portugais avait montré de nombreux signes de fébrilité, envers ses équipiers offensifs Nani et Helder Postiga notamment, et pas mal de maladresse dans ses frappes.

Comme Van Persie, Ronaldo a été pris en grippe par la presse de son pays. Pression maximale.

"Le Portugal l'emporte +sans+ Ronaldo, qui a gâché deux occasions incroyables", notait le quotidien sportif A Bola jeudi.

Auteur d'une saison stratosphérique avec le Real (60 buts toutes compétitions confondues), le protégé de José Mourinho conserve pourtant de nombreux fans, à commencer par l'ancienne gloire Luis Figo qui demande à la Selecçao "d'aider" son joueur phare.

"Je pense que l'équipe doit lui donner plus d'occasions, afin qu'il ait un meilleur rendement, affirme Figo, 39 ans. Cristiano excelle dans la finition, pour marquer des buts. Alors, si l'équipe ne parvient pas à lui fournir des occasions de but, ses performances ne peuvent pas être bonnes."

bnl/grd

PLUS:afp