NOUVELLES

24 Heures du Mans - Douleurs au dos pour Davidson, qui marche et qui parle

16/06/2012 03:04 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

Le Britannique Anthony Davidson, victime d'une sortie de piste très spectaculaire aux 24 Heures du Mans, au volant de sa Toyota hybride N.8, ne souffre que de douleurs au dos et "il marche, il parle et il part à l'hôpital", a-t-on appris auprès de l'écurie Toyota, samedi soir.

Evacué en ambulance depuis le virage de Mulsanne, où a eu lieu l'accident de la Toyota N.8 en doublant une Ferrari qui s'est rabattue devant elle, Davidson, conscient, a d'abord été conduit au PC médical du circuit des 24 Heures, puis il est parti pour l'hôpital du Mans afin de passer des radios de contrôle.

La voiture de l'ancien pilote Peugeot Sport a fait une énorme cabriole avant de se fracasser contre le mur de pneus.

Piergiuseppe Perazzini, le pilote italien de la Ferrari qui a provoqué l'accident, une Ferrari de l'écurie AF Corse inscrite dans la catégorie GTE, est sorti indemne de sa voiture qui a terminé sur le toit, contre les pneus elle aussi.

Les deux voitures, totalement détruites, ont abandonné.

La neutralisation par la voiture de sécurité, débutée vers 18h00 GMT, devait se terminer vers 19h15 GMT, selon les prévisions de la direction de course.

dlo/el

PLUS:afp