NOUVELLES
16/06/2012 02:36 EDT | Actualisé 16/08/2012 05:12 EDT

24 Heures du Mans - Accident spectaculaire de Davidson, course neutralisée

La Toyota N.8, alors pilotée par le Britannique Anthony Davidson, est sortie de la piste aux 24 Heures du Mans, vers 18h00 GMT, un accident très spectaculaire en doublant une Ferrari, et le pilote, après être longtemps resté à bord, visiblement conscient, a été évacué dans une ambulance.

L'ambulance est alors partie lentement vers le PC médical du circuit des 24 Heures, sans qu'on puisse avoir la moindre indication précise sur l'état de santé du pilote britannique, qui a très vite agité ses bras en tentant de sortir du cockpit de sa voiture, coincée contre les pneus.

Les commissaires ont dû attendre un long moment avant de s'approcher de la voiture, équipée d'un système hybride de récupération d'énergie, ce qui fait l'objet d'une procédure spéciale en raison du risque électrique.

Piergiuseppe Perazzini, le pilote italien de l'autre voiture impliquée dans l'accident, une Ferrari de l'écurie AF Corse inscrite dans la catégorie GTE, est sorti apparemment indemne de sa voiture qui a terminé sur le toit, contre les pneus du virage de Mulsanne, au bout de la ligne droite des Hunaudières.

La voiture de sécurité est alors sortie immédiatement, pour la première fois depuis le départ, à 13h00 GMT, pendant que les drapeaux rouges étaient agités pour neutraliser la course jusqu'à ce que les deux voitures accidentées puissent être évacués de la piste.

Au moment de la neutralisation, l'autre Toyota hybride, la N.7 alors pilotée par le Français Nicolas Lapierre, venait de passer en tête, devant l'Audi N.1 e-tron quattro du Français Benoît Tréluyer, vainqueur l'an dernier.

A 18h25 GMT, la neutralisation était toujours en cours, les voitures roulant à allure réduite derrière la voiture de sécurité.

dlo/el

PLUS:afp