Huffpost Canada Quebec qc

Un employé de l'entreprise de sécurité recherché pour fusillade sur un campus universitaire, en Alberta

Publication: Mis à jour:
HUB MALL ALBERTA SHOOTING
CP

EDMONTON - La police croit qu'un cambriolage ayant mené au meurtre de trois gardes de sécurité à bord d'un véhicule blindé, à l'Université de l'Alberta d'Edmonton, a été monté de l'intérieur. Les enquêteurs ont émis un mandat d'arrestation au nom d'un collègue de ces agents.

L'homme de 21 ans recherché pour les meurtres se nomme Travis Brandon Baumgartner, un employé de l'entreprise de sécurité G4S qui se trouvait sur les lieux de l'incident dans la nuit de jeudi à vendredi avec ses collègues.

Des mandats ont été émis pour l'arrestation du suspect pour trois chefs de meurtre prémédité et d'un autre de tentative de meurtre. La police a dit avoir des motifs «raisonnables et plausibles» de croire que l'homme est responsable des crimes.

Selon Bob Hassel, directeur des opérations criminelles de la police d'Edmonton, les autorités croient «désormais posséder des preuves raisonnables et probables qu'il s'agit de la personne responsable de ce crime horrible et terrible».

M. Baumgartner travaillait pour G4S depuis environ trois mois. Il espérait éventuellement devenir policier, a témoigné l'un de ses amis lors d'une entrevue avec La Presse Canadienne.

Le chef de la police Rod Knecht a parlé d'un «acte horrible de violence». Les trois gardes du véhicule blindé — deux hommes et une femme — ont perdu la vie. Un autre homme a été grièvement blessé; il repose dans un état critique, à l'hôpital.

Les policiers ont fourni peu de détails sur l'événement. Mais sur la photo d'un témoin qui circule sur Facebook, on voit des ambulanciers porter secours à trois employés de la firme de transports de fonds G4S étendus sur le sol en face d'un guichet automatique de la banque TD.

Les identités des victimes n'ont pas été confirmées par les autorités, mais la femme serait Michelle Shegelski, a affirmé sa belle-mère Henrietta Shegelski de Lac du Bonnet, au Manitoba. Une page Facebook dédiée au victimes présente les deux hommes tués comme étant Eddie Rejano et Brian Ilesic alors que le blessé serait Matthew Schumann.

Le suspect Travis Brandon Baumgartner serait propriétaire d'une camionnette Ford F-150 immatriculée en Alberta. La police d'Edmonton, la Gendarmerie royale du Canada (GRC), les agents des services frontaliers du Canada et les douaniers américains sont tous impliqués dans ces recherches, a souligné Rod Knecht.

La police a demandé au public d'user de prudence s'il devait voir l'individu.

La porte-parole de G4S, Robin Steinberg, a confirmé les décès des trois employés et les blessures subies par un autre. Elle a également offert ses condoléances aux familles des victimes. Les gardes étaient armés, a-t-elle par ailleurs confirmé.

Les autorités parlaient plus tôt d'un cambriolage, survenu vers 12h30 au HUB Mall, un immeuble abritant des commerces, des restaurants et des résidences étudiantes de l'Université de l'Alberta.

Certains étudiants qui habitent les appartements situés au-dessus des commerces ont rapporté avoir entendu des coups de feu. Alertés par les étudiants, les policiers et les unités tactiques ont investi le campus et localisé les corps des victimes à l'extrémité nord de l'immeuble.

Ian Breitzke dit avoir vu des policiers sortir avec les dépouilles des victimes. L'étudiant en comptabilité de 21 ans écoutait la télévision dans sa chambre lorsqu'il a entendu un homme crier de douleur à partir d'une pièce située derrière un guichet automatique.

«Lorsque les policiers sont arrivés, après une dizaine de minutes, ils ont fini par enfoncer la porte (de la pièce où se trouve le guichet bancaire) et en ressortir avec tous les corps qui se trouvaient à l'intérieur», a-t-il relaté.

Le campus universitaire a été bouclé. L'université a confirmé ne pas avoir envoyé d'alerte via son système Intranet lors de la fusillade. La police a plutôt fait du porte à porte dans la résidence pour demander aux gens de demeurer chez eux. Les étudiants ont été avisés qu'ils ne pourraient réintégrer leur résidence avant 19 heures. Environ 560 d'entre eux vivent dans le bâtiment à cette époque de l'année.

Les recherches pour retrouver M. Baumgartner englobent la zone autour de sa demeure de Sherwood Park, en banlieue est d'Edmonton.

G4S est une entreprise internationale de sécurité qui compte plus de 630 000 employés. L'entreprise possède un département qui alimente les guichets automatiques. Selon une porte-parole de l'entreprise Robin Steinberg, les bureaux d'Edmonton, qui regroupent environ 100 employés, ont réduit leurs activités depuis la fusillade.

Il s'agit du deuxième cambriolage d'un véhicule blindé de G4S à Edmonton au cours des derniers mois. En décembre dernier, des gardes récupérant de l'argent à un casino, en après-midi, ont été attaqués et aspergés de poivre de Cayenne par deux hommes masqués. Ceux-ci se sont enfuis à bord d'une Jeep avec une somme non divulguée. Aucune arrestation n'a été effectuée.

Steven Munz dit avoir grandi avec Travis Brandon Baumgartner. Il l'a décrit comme un jeune homme sympathique, amateur de jeux vidéo, qui n'a jamais eu de problèmes avec la loi.

Après avoir obtenu son diplôme en 2009, M. Baumgartner a travaillé à plusieurs endroits. Il a toujours voulu devenir policier, mais il avait l'impression «qu'il n'avait pas ce qu'il fallait», a indiqué M. Munz.

Travis Brandon Baumgartner était très heureux lorsqu'il a été embauché par G4S, se souvient son ami. Il a suivi une formation de deux semaines à Calgary avant de commencer à travailler de nuit à Edmonton. «Il a dit qu'il aimait ce travail plus que tous les autres», a affirmé Steven Munz.

Le jeune homme a obtenu, il y a quelque temps, un permis d'armes à feu à autorisation restreinte, mais il n'avait jamais été propriétaire d'une arme avant d'avoir à en porter une dans le cadre de son emploi, selon M. Munz.