NOUVELLES

Transfert - L'AC Milan salue l'"héroïsme" de Berlusconi pour avoir gardé Silva

15/06/2012 08:14 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

L'administrateur délégué de l'AC Milan Adriano Galliani a loué vendredi "l'acte d'héroïsme" du président du club et ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi pour avoir décidé de ne pas vendre le défenseur Thiago Silva au PSG.

"Je me sens beaucoup mieux grâce au président Berlusconi" a déclaré Galliani. Je suis aussi un fan de Milan et ils (les fans) devraient remercier Berlusconi. C'est un acte d'héroïsme."

Le club parisien avait fait une offre de 46 millions d'euros pour le Brésilien, considéré comme les des meilleurs défenseurs centraux au monde. Adriano Galliani s'était même rendu à Paris pour des négociations avec le directeur sportif du PSG Leonardo, ancien entraîneur de Milan.

Mais lorsque le PSG a annoncé avoir mis fin aux discussions avec le club italien, l'AC Milan a affirmé que c'est Berlusconi qui avait décidé de garder le joueur.

"En conservant Thiago Silva, Milan va perdre beaucoup d'argent, dès cette année", a ajouté Galliani. "Les fans de Milan doivent garder en mémoire ce que le président a fait ces 26 dernières années. Le coeur de Berlusconi a parlé."

Paulo Tonietto, l'agent de Thiago Silva a aussitôt déclaré que cette décision démontrait la valeur de son client et réclamé une augmentation de salaire.

"C'est une possibilité, mais je pense qu'il sera facile de parvenir à un accord avec une personne telle que Thiago Silva", a dit Berlusconi.

"Nous sommes dans une crise (financière) et même pour ma famille, ce n'est pas facile de maintenir les grandes dépenses de Milan", a-t-il fait savoir.

Il y a trois ans, le Cavaliere s'était déjà présenté comme le sauveur du club en disant s'être opposé au transfert de Kaka vers Manchester City pour plus de 100 millions d'euros. Le Brésilien avait en réalité refusé de rejoindre le club anglais.

Cette fois encore, il a rappelé aux supporteurs à quel point il était important pour le club.

Le PSG "a fait une offre très intéressante de 46 millions d'euros et nous l'avons prise en considération", a-t-il dit. "Mais ensuite nous avons examiné le marché des transferts pour trouver un remplaçant à Thiago Silva et nous avons estimé que ce ne serait pas une bonne opération."

"Le vieux coeur rossonero de Silvio Berlusconi a réussi à dire non à ce genre d'offres pour un défenseur qui fera gagner Milan en Italie et en Europe", a-t-il ajouté.

bc/dif/jgu

PLUS:afp