SHERBROOKE, Qc - Un spectacle de fin d'année comportant une séance d'hypnotisme ne s'est pas tout à fait déroulé comme prévu. Le Collège du Sacré-Coeur de Sherbrooke, une école pour filles, a indiqué que l'activité avait dérapé lorsque plusieurs élèves ont été incommodées après l'événement, y compris une adolescente qui est demeurée en transe pendant quatre heures.

L'incident est survenu la semaine dernière dans cette école privée, sur l'heure du midi. Au moins cinq élèves ont semblé éprouver des troubles après le numéro, présenté par un hypnotiseur de 20 ans.

S'exprimant par voie de communiqué, le directeur de l'établissement, Daniel Léveillé, a déclaré vendredi que 13 autres élèves avaient elles aussi vécu un inconfort, comme des maux de tête ou des nausées.

Les administrateurs de l'école ont dû contacter le mentor de l'hypnotiseur, qui a aidé à régler le problème. Toutes les adolescentes ont ensuite retrouvé leur état normal.

Les responsables disent avoir appris par la suite que l'hypnotisme n'était pas recommandé pour les personnes de moins de 14 ans, puisque les individus si jeunes sont particulièrement sensibles au phénomène. L'école dit n'avoir aucune idée de la manière dont un spectacle puisse avoir ce genre d'effets secondaires.

M. Léveillé a ajouté qu'une conférence de presse serait tenue mardi prochain pour offrir des informations supplémentaires sur l'événement. Entre-temps, l'école gardera un oeil sur les élèves affectées.

«Cet incident nous questionne sur des pratiques que nous avons et sur lesquelles nous désirons faire le point afin de nous assurer que de telles choses ne puissent plus se reproduire, a-t-il dit. Nous souhaitons aussi réunie toutes les informations utiles avant de pouvoir faire le point avec les médias sur cet événement malheureux, mais heureusement sans conséquence.»

Environ 450 élèves fréquentent l'école des Cantons de l'Est.