NOUVELLES

Nouvelle étude d'impact sur un projet d'oléoduc entre les USA et le Canada

15/06/2012 01:40 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Le département d'Etat américain a annoncé vendredi le lancement d'une nouvelle étude pour mesurer l'impact sur l'environnement d'un nouveau tracé pour un projet d'oléoduc géant controversé, baptisé Keystone XL, entre le Canada et les Etats-Unis.

Le président Barack Obama avait rejeté ce projet de 7 milliards de dollars dans sa forme initiale en janvier dernier, affirmant qu'il ne pouvait certifier sa sûreté faute de "suffisamment de temps pour examiner" le dossier.

Mitt Romney, futur rival républicain de M. Obama à la présidentielle du 6 novembre, avait pour sa part accusé le président sortant de "manquer de sérieux" dans sa volonté "de réduire le chômage et assurer la reprise économique et l'indépendance énergétique du pays".

L'oléoduc du groupe TransCanada doit acheminer sur 2.700 km le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta, dans l'Ouest canadien, vers les raffineries américaines du golfe du Mexique.

En février, TransCanada avait annoncé le début prochain des travaux entre l'Oklahoma et le Texas, qui ne nécessitent pas l'autorisation du président Obama. Ils doivent commencer cet été et être achevés d'ici fin 2013.

En mai, TransCanada a également présenté une nouvelle demande de permis pour le tronçon nord du projet, proposant un nouveau parcours dans l'Etat du Nebraska qui contourne les nappes phréatiques importantes de la région des Sand Hills.

Le département d'Etat a fait connaître son intention vendredi de mener une étude d'impact environnemental du projet entre la frontière américano-canadienne au Montana et la ville de Steele City au Nebraska.

L'examen vise aussi à établir l'impact du futur oléoduc sur des sites historiques et la population, dont des Amérindiens, est invitée à formuler des observations à propos du projet, qui est décrié par les écologistes.

bur-mso/jl/via/eg

PLUS:afp