NOUVELLES

Nik Wallenda, 7e génération d'une famille d'artistes marquée par les drames

15/06/2012 11:50 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Nik Wallenda le répète à l'envi, la traversée des chutes du Niagara qu'il entreprendra vendredi est une affaire de famille, celle de sept générations d'artistes de cirque qui sur 200 ans n'ont parfois pas pu éviter les drames.

Durant sa traversée, il pensera tout particulièrement, a-t-il dit jeudi soir, à celui qui l'a inspiré, son arrière grand-père, Karl Wallenda, mort en 1978, en tombant de son fil à 73 ans, alors qu'il marchait entre deux immeubles à Porto Rico.

Nik Wallenda sera relié par oreillette à son père, et ses trois enfants de 14, 11 et 9 ans regarderont.

La famille, connue comme les "Wallenda volants", et dont 14 membres sont toujours acrobates, est connue pour ne pas utiliser de système de sécurité.

Elle fait remonter ses racines dans le cirque à la fin du XVIIIe siècle.

- Karl Wallenda est né à Magdebourg, en Allemagne en 1905, d'une famille d'acrobates, clowns et jongleurs ambulants. Il crée sa troupe en 1922, parcourt l'Europe et se fait repérer par the Ringling Bros. and Barnum et Bailey Circus, qui recrute l'équipe aux Etats-Unis.

Ils se produisent pour la première fois en 1928 au Madison Square Garden, sans filet, applaudis debout pendant 15 minutes.

- En 1944, un feu se déclare lorsqu'ils sont en représentation. Ils sont indemnes, mais 168 personnes y trouvent la mort.

- Les "Wallenda volants" sont rendus célèbres par leur "pyramide humaine à sept personnes" : quatre funambules marchent en portant sur leur balancier deux autres acrobates, qui eux-mêmes portent sur leur balancier une septième personne assise sur une chaise.

- Mais en 1962, à Détroit, le premier homme trébuche et la pyramide s'effondre : le gendre et le neveu de Karl Wallenda sont tués, son fils adoptif reste paralysé.

Mais Karl n'abandonne pas.

"C'est ce que j'ai appris de mon arrière grand-père" dit volontiers Nik Wallenda. "Nous n'abandonnons jamais".

- Parmi les autres drames à avoir frappé la famille, la mort de Rietta Wallenda, belle-fille du patriarche, qui meurt en tombant en 1963 à Omaha (Nebraska) lors d'une représentation, et la mort de son gendre, Richard "Chico" Guzman, électrocuté en 1972.

- Angel Wallenda, qui avait épousé le petit neveu de Karl, avait été amputée d'une jambe après un cancer en 1987, à 19 ans. A 20 ans, elle remonte sur le fil avec sa jambe artificielle, avant de mourir du cancer à 28 ans.

bd/gde

PLUS:afp