NOUVELLES

Mitt Romney part à la rencontre des Américains en autocar

15/06/2012 10:43 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Mitt Romney, futur rival républicain de Barack Obama à la présidentielle du 6 novembre, a marqué vendredi dans le Nord-Est américain le premier arrêt d'une tournée électorale de six jours, entreprise en autocar, à la rencontre des électeurs.

Depuis la ferme Scamman, sise dans la petite localité de Stratham, dans le New Hampshire, M. Romney a assuré à plusieurs centaines de partisans qu'il dispose de "l'expérience et du projet qui va nous sortir de ce marasme" économique.

Un peu moins de cinq mois avant le scrutin, le multimillionnaire Mitt Romney tente de renouer avec la base, lui qui a été accusé, en particulier par le président Obama, d'être éloigné des préoccupations des Américains.

L'ancien gouverneur du Massachusetts, qui doit sillonner cinq Etats très disputés à bord de son autocar, s'en est pris à la "distance qui sépare tant d'Américains de Washington", siège du pouvoir.

"L'establishment n'a jamais semblé aussi hostile, aussi éloigné, et aussi déconnecté de la réalité économique et il n'hésite pas à recourir à des restrictions, des régulations, des impôts et des amendes, à des commissions et des pontes pour nous dicter notre quotidien", a jugé M. Romney.

"C'est pourquoi, à partir d'aujourd'hui et jusqu'en novembre, notre campagne va diffuser un message simple: +l'Amérique a un avenir radieux devant elle+", a-t-il martelé.

Dans l'audience, Michael King, un ancien combattant de la guerre du Vietnam, se disait enthousiasmé par la visite du prétendant républicain.

"Je trouve vraiment sympathique qu'il vienne nous rendre visite, à nous qui sommes des Américains normaux et non des donateurs aisés ou des partisans des grandes villes", a dit M. King à l'AFP.

Seul bémol pour M. Romney: le survol de la ferme par un avion équipé d'une bannière sur laquelle était inscrit: "Tournée Romney, chaque millionnaire compte".

Après le New Hampshire, M. Romney doit se rendre en Pennsylvanie, dans l'Ohio, le Wisconsin, l'Iowa et le Michigan, autant d'Etats "remportés par le président Obama en 2008" comme l'admet Russell Schriefer, un haut responsable de l'équipe de campagne de M. Romney.

Ce voyage, a reconnu M. Schriefer, "va nous permettre de reprendre une campagne plus traditionnelle".

mlm/gde/eg

PLUS:afp