NOUVELLES

Lobbyisme: un ancien proche de Stephen Harper est pris en défaut

15/06/2012 02:24 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - La commissaire fédérale au lobbying a indiqué vendredi qu'un ancien membre important du bureau de Stephen Harper a contrevenu aux règles, en 2009, quand il a tenté d'organiser une rencontre entre un autre membre du cabinet et un représentant d'une entreprise de communications sans fil.

Karen Shepherd affirme que Keith Beardsley, l'ancien chef de cabinet adjoint de M. Harper, n'avait pas le droit d’exercer des activités de lobbying quand il a placé cet appel.

Certains titulaires d’une charge publique désignée sont assujettis à une interdiction quinquennale d’exercer des activités de lobbying.

Le rapport de Mme Shepherd précise que la plainte contre M. Beardsley a été logée en novembre 2009 par Guy Giorno, qui était à ce moment le chef de cabinet du premier ministre.

La conclusion de Mme Shepherd voulant que M. Beardsley ait contrevenu au Code de déontologie des lobbyistes n'entraîne aucune punition.

Mme Shepherd avait transmis le dossier à la Gendarmerie royale du Canada en 2010, qui avait jugé ne pas disposer de preuves suffisantes pour déposer une plainte.

PLUS:pc